logo
 

Latif Coulibaly rabroue Pape Ngagne Ndiaye
« Vous m’avez invité pour parler de mon livre, mais vous ne l’avez pas lu »

23/07/2017

Le ton calme, l’ancien porte-parole du gouvernement du président Macky Sall a défendu sur le plateau de Faram Facce de la Tfm, son dernier livre intitulé « Le Sénégal sous Macky Sall, de la vision à l’ambition Les réalisations à mi-mandat ».

Essuyant des critiques du présentateur de l’émission, Pape Ngagne Ndiaye, l’ancien journaliste et candidat malheureux aux élections locales dans son fief de Sokone de faire la leçon à ce dernier, lui reprochant de n’avoir pas lu le livre, objet de l’émission. « C’est leur droit de critiquer le livre. Ce n’est pas mon problème. J’aurais pu répondre à Tounkara, mais je ne le ferai pas », dira-t-il, répondant à une insinuation du présentateur sur les critiques contre sa dernière publication.

Abdoulatif Coulibaly dit regretter que certains parmi les critiques de son livre n’admettent toujours pas qu’il puisse s’engager en politique aux côtés du président Macky Sall. « Pourquoi penses-tu que ne j’ai pas le droit de dire ce que je pense ? N’ai-je pas le droit de faire autre chose (après le journalisme ndlr) ? Vous ne pouvez pas me reprocher d’avoir des ambitions et de les développer. Vous les médias, parlez du bilan de Macky Sall, pourquoi voulez-vous nous refuser de faire ce même bilan, nous qui sommes à l’intérieur ? », a-t-il rétorqué à son interlocuteur.« Ceux qui ont lu le livre pensent que tout roule comme sur des roulettes sous Macky Sall », insiste le présentateur. « Si tu avais lu le livre chapitre en entier, par chapitre, tu n’aurais pas tenu ces propos », réplique le secrétaire général du gouvernement.

Invité à donner son opinion sur la tenue de l’élection présidentielle dont la date reste méconnue, Latif Coulibaly rabroue de nouveau Pape Ngagne. « Cela veut dire que tu n’as pas lu le livre. Vous m’avez invité pour parler de mon livre, mais vous ne l’avez pas lu ».

Interrogé sur les évènements qui ont entaché la formation des groupes parlementaires à l’Assemblée nationale, l’ancien journaliste refuse d’émettre le moindre commentaire à ce sujet. Et Pape Ngagne à son tour d’exprimer toute sa déception après le silence de Latif, très mal à l’aise. « Ce n’est pas sur ce plateau que je vais exprimer mon désaccord avec le président ou le critiquer. Si j’ai des choses à lui dire, je sais où les dire », a-t-il coupé net.
Enfin, conclut-il, « Je n’ai pas écrit ce livre pour Macky Sall. J’ai écrit ce livre pour mes enfants et petits-enfants, pour les générations futures, pour leur expliquer dans quoi je m’étais engagé ».

Seneweb



L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 (...)

Lire l'article →

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du (...)

Lire l'article →

Malgré la baisse de 10%, l’électricité coûte toujours cher au Sénégal, selon Macky Sall. (...)

Lire l'article →

Amnesty international Sénégal, la Rencontre africaine des droits de l’homme (Raddho) et (...)

Lire l'article →

Après les attaques de Bamako dimanche, des informations des services secrets français (...)

Lire l'article →

Landing Savané est en colère. Le Secrétaire exécutif de And Jef/ Pads authentique a (...)

Lire l'article →

Le nouveau forage construit à Dolly par le programme d’urgence de développement (...)

Lire l'article →

Le directeur des droits et de la protection de l’enfant et des groupes vulnérables, (...)

Lire l'article →

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, (...)

Lire l'article →

Le gouvernement et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) vont entamer (...)

Lire l'article →

Le président de la République, Macky Sall a promis, lundi, de prendre en charge les 3 (...)

Lire l'article →

Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance (...)

Lire l'article →