logo
 

GRÂCE PRÉSIDENTIELLE POUR KARIM WADE
VOLTE-FACE DU PIT ?

11/12/2016

Le Parti de l’Indépendance et du Travail (PIT) de Amath Dansokho , tout comme d’ailleurs la Ligue Démocratique (LD) du Pr Abdoulaye Bathily, était foncièrement contre toute grâce présidentielle en faveur de Karim Wade.
Le parti de Dansokho semblait même proféré des menaces allant dans le sens de la fin, peut-être, de son compagnonnage avec le Président Macky Sall.

Mais dès que le décret est tombé ce vendredi, suivi immédiatement de l’élargissement de Karim Wade, le PIT a fait volte-face en se rangeant, tout de suite, derrière son allié Macky Sall.
Du moins, si l’on se fit aux propos de son porte-parole.
Sur les ondes de la radio RFM, ce matin, Samba Sy déclare que : Le PIT n’est nullement dérangé par la grâce accordée à Karim Wade par le Président Macky Sall. Notre parti allait crier au scandale si c’était une amnistie qui classerait ce sérieux dossier sans suite".

Et, poursuit-il : "Le Président a la prérogative de gracier qui il veut. Cela ressort de son pouvoir discrétionnaire. Donc, on n’y voit aucun inconvénient dans la même où les faits sont restés intacts. Karim Wade a détourné des deniers publics et il est reconnu coupable. Par conséquent, il va rembourser tout l’argent qu’il a mal acquis sur le dos de la nation sénégalaise".

Samba Sy conclut en disant que : "Tout cela sera reversé dans son casier judiciaire. Donc, il n’y a pas péril en la demeure".

Cela veut dire, tout simplement, que le PIT des Amath Dansokho et Ibrahima Séne est, jusque-là, en phase avec son allié, le Chef de l’État Macky Sall dans la gestion du dossier de Karim Meïssa Wade.

Reste à savoir maintenant la position que la LD (Ligue Démocratique) du Pr Abdoulaye Bathily va adopter.

L’actuel Secrétaire général de ce parti, le Pr Mamadou Ndoye avait, en tous cas, clairement fait savoir qu’il ne cautionnait pas ; mais alors pas du tout, la décision du Chef de l’État de gracier Karim Wade, le prisonnier le plus célèbre du Sénégal.

Wait and see !

Karim Wade, gracié ce Vendredi 24 Juin 2016, après avoir purgé plus de la moitié de sa peine, a été condamné en mars 2015 par la CREI (Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite) à six (6) ans de prison ferme dans le cadre de la traque aux biens mal acquis

BKD...



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →