logo
 

Voici l’opposant Gambien, Solo Sandeng, finalement décédé en détention !

23/01/2017

Ce responsable de l’opposition gambienne est mort en détention, après avoir été arrêté jeudi par la police anti-émeute pour avoir pris la tête d’une manifestation contre le président Yahya Jammeh, ont déclaré samedi son parti et Amnesty International.

Solo Sandeng avait récemment été promu au poste de secrétaire du parti d’opposition United Democratic Party (Parti démocratique uni, UDP).

« Nous avons reçu des informations selon lesquelles Solo Sandeng serait mort en détention (…) peu de temps après son arrestation pour avoir participé à ce qui, selon des témoins, était une manifestation pacifique », a déclaré Sabrina Mahtani, chercheuse pour l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International.

L’UDP a confirmé la mort de son responsable à l’AFP samedi, alors que le chef du parti, Ousainou Darboe, a déclaré plus tard lors d’un rassemblement de militants que deux manifestantes arrêtées et écrouées étaient dans le coma.

Les circonstances de la mort de M. Sandeng sont « encore inconnues » selon la représentante d’Amnesty, qui a appelé les autorités à mener immédiatement une enquête et à libérer tous les autres membres de l’UDP encore détenus. Le ministre de l’Information gambien n’a pas commenté ces informations dans l’immédiat.
Les forces de sécurité gambiennes ont frappé plusieurs dizaines de militants de l’UDP rassemblés jeudi après-midi à la périphérie de la capitale, Banjul, pour réclamer une réforme électorale, avant de les arrêter et de les emmener vers une destination inconnue.

M. Sandeng a été emmené séparément. Il avait déjà été détenu par les autorités en 2013, selon Amnesty.
Au moment des manifestations, le chef de l’Etat Yahya Jammeh se trouvait en Turquie pour le sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).



03/01/2017

Chrono J-12

Au rythme où vont les choses en Gambie, les Etats-Unis craignent le chaos. En effet, (...)

Lire l'article →

Préserver le droit à l’éducation des 4 mille élèves gambiens refugiés dans la région du (...)

Lire l'article →

Le secteur privé sénégalais ne rayonne pas. Il est composé à 90% de PME, qui ne (...)

Lire l'article →

Une partie du personnel du défunt journal Le Populaire a déposé une plainte contre Bara (...)

Lire l'article →

Quatre personnes étaient présentes, ce lundi 16 janvier 2017, sur les lieux de (...)

Lire l'article →

Le célèbre homme d’affaire nigérien, Ali Dangote, va lancer, à Lagos, d’une usine de (...)

Lire l'article →

Le Sénégal et la Mauritanie produiront du gaz en 2021 à partir d’un gisement qui se situe (...)

Lire l'article →

Les circonstances de la libération de Karim Wade intriguent ses proches et membres du (...)

Lire l'article →

Depuis dimanche dernier, le drapeau de la Guinée flotte sur le village de Diaka, près (...)

Lire l'article →

i le Sénégal a battu (2-0) la Tunisie, ce dimanche, c’est grâce à deux buts de Sadio Mané (...)

Lire l'article →

Face aux médiateurs de la Cedeao, Yahya Jammeh a déliré pendant deux heures de temps (...)

Lire l'article →

Adama Barrow est en deuil. Il vient de perdre son garçon de 8 ans. L’information, qui (...)

Lire l'article →