logo
 

Viol sur une mineure de moins de 16 ans actes de pedophilie et détournement de mineurs

17/01/2017

Accusé d’avoir violé une mineure de moins de 16ans, Omar Faye risque deux ans ferme de prison

Le quartier de gaday sis à Guediawaye est depuis le 12 octobre dernier,secoué par une affaire de viol et le plus grave dans tout çà c’est que la jeune file n’est âgé que de 14 ans. Attrait devant la barre du tribunal des flagrant délit de Dakar pour répondre aux chefs d’inculpation qui lui sont reprochés, le sieur Omar faye nie totalement les faits. De ce fait, devant la barre la victime G.M.N declare que" c’est un lundi ou j’étais seule à la maison quand j’ai entendu quelqu’un frappé à la porte. Jai demandé à savoir qui tapait à la porte. Jai demandé à savoir mes occupations. À ma grande surprise,il m’a surprise ,il m’a trouvé à l’intérieur de la maison,muni d’un couteau,certainement, il a fait le mur".peste t’elle avant de conntinuer pour dire que" il m’a menacé de me tuer si je n obéissait pas à ses ordres. Interrogé par où elle a connu le sieur Faye, cette dernière repond qu’elle ne l’a jamais connu mais je le voyais souvent daans le quartier où il m intercepté". Par ailleurs, le mise en cause Omar Faye juge que les propos de la victime est monté de toute piece en soulignant devant la barre qu’il entretenait une relation amoureuse avec elle depuis un an. Ainsi note t’il " j’étais chargé d’assurer la garde d’une maison située dans le quartier dont le prioritaire est en Italie. Un quartier ou un de mes amis m’a proposé de venir loger avec lui et c’est là que j’ai rencontré la fillette qui m’accuse de faire le mur nuitamment pour la violer au moment où elle m accusait une de ses copines du nom de Ndeye l’a dementie en lui disant que G.M.N l’avait uun jour raconté qu’un homme l’avait violée et que celui ci était un homme élancé ". Reconnaissant qu’il a entretenu quatre fois de rapport sexuel avec cette derniere mais Omar precise que la victime n’est pas une mineure car c’est son pere qui a cherché d’autres papiers de naissance ce que le pere a nié. Malgré ces déclarations, la partie civile réclame la somme de 500 milles pour tous causes et préjudices. Sur ce, le ministère public ans son réquisitoire juge qu’on ne sait pas à quel saint se vouer car tantot la partie civile parle de viol tantôt le prévenu nous parle de relation amoureuse. Ainsi l’acte de naissance atteste l’état minoritaire de la partie civile. En effet, il existe des zones d’ombre et il demeure constat le delit de détournement de mineurs est caractérisé car il a pris à l’insu de ses parents de même que le délit de pédophilie. Ainsi,le procureur requiert de disqualifié le delit de viol et de le condamner deux ans d’emprisonnement. Ce que la défense a trouvé anormal en disant que son client n’a pas violé la victime car dans le certificat medical il est inscrit que la fille avait ete devierge depuis longtemps alors qu’elle entretenait une relation avec lui. Tout s’est passé dans une relation amoureuse pour cela, il demande la relaxe purement et simple de son client . finalement apres délibéré,le tribunal a décidé de mettre l’affaire en délibéré jusqu’au 17 Novembre prochain.
Ngone Saliou Diop ledakarois.net



03/01/2017

Chrono J-12

Abdoulaye Bathily qui ambitionne de trôner à la tête de la Commission de l’Union (...)

Lire l'article →

« Si c’est moi qu’on vise, je suis prêt à aller en prison tout droit pour faire arrêter le (...)

Lire l'article →

Le procureur de la République veut la tête de la député socialiste Aminata Diallo. Il a (...)

Lire l'article →

Avant de s’envoler pour Brazzaville hier, jeudi 5 janvier, sur la route de Gabon-2017, (...)

Lire l'article →

Yaya Jammeh avait promis de faire face à toute offensive militaire de la Cedeao. Il (...)

Lire l'article →

Aminata Touré a vite réagi pour démentir l’information de “Nouvel Horizon”. L’hebdomadaire (...)

Lire l'article →

Pour combler les pertes liées au plafonnement des tarifs, l’État du Sénégal renflouait (...)

Lire l'article →

Le régime de Recep Tayyip Erdogan, le président de la Turquie, semble déterminé à (...)

Lire l'article →

Depuis que la conduite du projet été affectée à la mairie de Dakar, au détriment du (...)

Lire l'article →

Ancien directeur de la Caisse centrale au ministère de la Santé et de l’Action sociale, (...)

Lire l'article →

Il était dans le viseur de l’ancien Procureur spécial de la Crei, Alioune Ndao ; le (...)

Lire l'article →

Le chef de l’État n’a pas aimé, et il l’a fait savoir. Sans détour. « Vous êtes membres du (...)

Lire l'article →