logo
 

Zidane au Real,
une trajectoire fulgurante

21/08/2017

Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une plaie ouverte à panser au plus vite. Par bonheur, la « Maison blanche » a trouvé un guérisseur en la personne de Zidane, en passe d’offrir au club son premier doublé Championnat-Ligue des champions depuis 1958.
Dimanche, il a rempli la première moitié de cet objectif ambitieux. En gagnant (2-0), à Malaga en clôture du championnat, Cristiano Ronaldo, Benzema, Ramos et consorts se sont assurés du titre en Liga, privant au passage le Barça d’un troisième sacre consécutif.
Des statistiques imparables
Nommé entraîneur en milieu de saison dernière, « ZZ » n’avait pu combler le retard légué par son prédécesseur Rafael Benitez. Cette fois, le Français, sans expérience au plus haut niveau avant sa nomination, si ce n’est son poste d’adjoint lors du passage de Carlo Ancelotti à Madrid, a eu toute une campagne pour appliquer ses idées.
Et ce titre obtenu dimanche vient confirmer la mue de l’ex-meneur de jeu en excellent technicien aux statistiques impeccables : 45 victoires, 8 nuls et seulement 4 défaites en 57 rencontres de Liga.
Entraîneur pragmatique
Pas toujours sexy, le jeu du Real Madrid s’avère diablement efficace. Zidane a troqué son costume d’artiste du temps de sa carrière de joueur pour celui d’entraîneur pragmatique, à l’image d’un Didier Deschamps.
Pour solidifier un onze de départ en proie à quelques errances défensives, Zidane n’a pas changé grand chose à l’effectif façonné par sa direction avant son arrivée.
Tout juste a-t-il modifié son équipe par petites touches, comme la titularisation de Casemiro en sentinelle du milieu, donnant plus de libertés à Kroos et Modric, ou encore en donnant les clés du jeu à Isco, qui a su les saisir grâce aux (nombreuses) absences de Gareth Bale.
Quatre titres en un an et demi
En 18 mois à la tête de la Maison Blanche, l’ancien numéro 10 des Bleus a déjà remporté quatre titres : la Ligue des Champions 2016, la Supercoupe d’Europe, le Mondial des Clubs et la Liga. Avec encore la possibilité de conserver la Coupe aux grandes oreilles le 3 juin, contre la Juve, ce que personne n’a fait depuis le grand Milan AC dans les années 90…
Un palmarès affolant en peu de temps et que nombre d’entraîneurs lui envient très certainement… Assurément reconduit sur le banc du Real, Zidane aura la lourde tâche de conserver ce titre acquis. Ce que José Mourinho n’a pas su faire après le dernier sacre Merengue en 2012…

Auteur : webnews



L’ancien Président Abdoulaye Wade exige la libération de Serigne Assane Mbacké, placé en (...)

Lire l'article →

C’est sans doute l’audience de la dernière chance pour Khalifa Sall. La Cour suprême se (...)

Lire l'article →

Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée dans l’explosion à la centrale électrique (...)

Lire l'article →

La Sûreté urbaine a procédé à l’arrestation de dix supporters de l’Union sportive de Ouakam (...)

Lire l'article →

La chanteuse Amy Collé Dieng et Penda Bâ partagent la même cellule à la prison des femmes (...)

Lire l'article →

Macky Sall est satisfait des conditions de tenue des législatives du 30 juillet. « Les (...)

Lire l'article →

L’affaire de la mise à sac de 147 bureaux de vote à Touba, le 30 juillet, jour des (...)

Lire l'article →

Le directeur général de la Senelec, Makhtar Cissé, a été désigné « Madia d’Or » 2016. Cette (...)

Lire l'article →

Reportés à cause du drame de Demba Diop, les combats Modou Lô-Lac 2 et Papa Sow-Ama (...)

Lire l'article →

Une voiture a foncé sur des militaires de l’opération Sentinelle mercredi matin à (...)

Lire l'article →

La chanteuse Amy Collé Dieng peut porter plainte contre la personne qui a diffusé (...)

Lire l'article →

Le clerc de notaire Pape Médoune Seck est accusé d’avoir volé 10 millions de francs Cfa à (...)

Lire l'article →