logo
 

Point E :
Une partie de jambe en l’air finit...

09/12/2016

Une affaire rocambolesque a atterri à la police du Point E. S.Bâ, un jeune commerçant voulant satisfaire sa libido en ce mois de ramadan, s’est attaché les services de la prostituée M.T.Mbaye, connue dans le milieu et disposant du carnet sanitaire (elle est donc en règle).

Après discussion, ils tombent d’accord sur le prix de la passe (15.000 FCFA) et se rendent dans une auberge de la place où ils louent une chambre, non pas pour une nuitée, mais pour une heure à 5.000 FCFA. La prostituée encaisse à l’avance le prix de la passe, ils s’enferment à clé et commencent leur machin...

Le hic est qu’à l’heure où ils devaient quitter la chambre (le vigile veille au respect strict du temps imparti), le monsieur n’a pas encore fini de prendre son pied. Il peine à conclure en beauté. La prostituée lui signifie qu’elle a fait sa part de marché et s’apprête à partir devant l’insistance du vigile qui les somme de quitter les lieux. Mais S.Bâ se rebelle et soutient qu’il ne partira pas tant qu’il ne se vide pas.

Ayant plusieurs fois affaire à ce type de personne, M.T.Mbaye essaie de sauver les meubles. Elle explique aux policiers, lors de son audition, qu’elle s’apprêtait à payer elle-même 5.000 FCFA pour une heure supplémentaire afin de satisfaire son client lorsque ce dernier a profité de l’ouverture de sa pochette pour confisquer les 15.000 FCFA qu’il lui avait remis.

C’est alors qu’elle s’est rebiffée et a créé un boucan terrible, obligeant les responsables de l’auberge à intervenir pour conduire le couple au commissariat du Point E. malheureusement pour S.Bâ, du chanvre indien a été trouvé dans sa poche. Aussi, il était ivre mort, selon des sources policières.

Après son audition, la prostituée, étant en règle avec la législation, a été relâchée. Son argent, gagné à la sueur de ses cuisses, lui a été restitué. Quant au jeune commerçant, il a été placé en garde à vue puis déféré au parquet pour détention de chanvre et ivresse publique et manifeste.



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →