logo
 

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

16/10/2017

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour démanteler une chaine de corruption
Deux travailleurs médicaux ont été pris en flagrant délit de corruption par une patiente pas comme les autres.
Ils ont voulu faire payer à leur ministre de la Santé, Sarah Opendi, des services qui sont normalement gratuits.
Cette dernière, afin de ne pas être reconnue, portait un voile qui recouvrait son visage à son arrivée vendredi en boda-boda (moto-taxi) à l’hôpital de Naguru, dans la capitale, Kampala.
Elle a expliqué qu’en se faisant passer pour une patiente ordinaire, on lui a réclamé 150.000 shillings (22.750 FCFA) pour des examens de laboratoire "qui sont censés être gratuits".

Auteur : BBC-Afrique



Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →

La prise de contrôle de l’Assemblée nationale par la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, (...)

Lire l'article →