logo
 

Mali-Niger
une frontière entre conflits communautaires, rébellion et djihad

25/02/2017

Dans le monde des ingénieurs de la paix, choisir le nom que l’on donne à un conflit violent, c’est déjà le résoudre en partie. Un conflit labellisé « agriculteurs-éleveurs » se traite par des négociations sur l’usage des ressources naturelles. Une rebellion séparatiste conduit éventuellement à des révisions constitutionnelles (décentralisation, fédéralisme). Les attaques « terroristes » appellent des réponses musclées, car « on ne négocie pas avec des terroristes ».

Le problème est qu’au Sahel, et ailleurs dans le monde, les conflits violents n’ont que rarement une seule dimension. Ils sont enchevêtrés et mobilisent une myriade de protagonistes aux alliances complexes et mouvantes. Leur attribuer un label et, ainsi, suggérer leur mode de résolution exclusif est donc lourd d’erreurs potentielles.



03/01/2017

Chrono J-12

Selon un rapport de l’Institut national d’études démographiques (Ined), la population (...)

Lire l'article →

Condamné à 2 ans d’emprisonnement dont 6 mois ferme et à une amende de 25 millions FCFA (...)

Lire l'article →

Pour bien gérer le pays et répondre aux attentes des populations, « le président doit (...)

Lire l'article →

Après la lettre ouverte du magistrat Ibrahima Hamidou Dème, adressée au chef de l’Etat, (...)

Lire l'article →

Pour prévenir les nombreux accidents de la route et réduire de manière considérable le (...)

Lire l'article →

Belle moisson du service régional du commerce de Dakar dont les responsables ont (...)

Lire l'article →

Le corps sans vie d’un homme a été retrouvé, hier, au cimetière de Soumbédioune, en fin (...)

Lire l'article →

Au moment où le débat sur le maintien ou non du franc CFA fait rage, l’ambassadeur de la (...)

Lire l'article →

Le président du parti Rewmi, Idrissa Seck s’est rendu hier à Saint-Louis au chevet du (...)

Lire l'article →

On connait l’identité des douaniers qui ont tiré et atteint mortellement par balle le (...)

Lire l'article →

Entre l’actuel chef de l’État, né après les Indépendances, et son prédécesseur, plus de 90 (...)

Lire l'article →

La jeune responsable de l’Apr Marème Thiam Babou sera entendue ce jeudi à la gendarmerie (...)

Lire l'article →