logo
 

DOUANES
Une chaîne de fraude démantelée sur la procédure du transit (Dg)

19/10/2017

L’immobilisation des bus qui ne respectent pas la législation douanière, perçue comme une tracasserie douanière par les transporteurs routiers qui ont annoncé une grève le 17 août prochain, le colonel Guèye, directeur des Douanes, se l’explique autrement. En marge d’un séminaire de partage sur les plateformes informatiques douanières du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, organisé par la direction général des Douanes, hier, il a mis à nu le mode opératoire des certains transporteurs, des fraudeurs qui détournent la procédure du transit une fois sur le territoire sénégalais. Une manière à eux de contourner les procédures de dédouanement, avec pour finalité de mettre en circulation ces véhicules sur le territoire. Chaque jour, la douane découvre de nouveaux modes opératoires, confie Pape Ousmane Guèye, dans les colonnes du PoPulaire de ce mardi.

« Les transits, explique-t-il, sont des marchandises qui sont importées pour entrer au Sénégal et qui utilisent simplement notre territoire comme point de passage. Les points de destination étant autre pays tiers, mais pas le Sénégal. Cela peut être la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali et même la Mauritanie. Et ce que font certains, c’est qu’ils viennent régulièrement nous déclarer le transit des marchandises qui, en principe, ne paient pas de droits chez nous et qui, parfois même, par la réglementation, ne peuvent même pas être dédouanées chez nous. Parce que c’est le cas des véhicules usagers. Mais après, ils les mettent en circulation dans notre pays ».

Le colonel Guèye poursuit. « Ils lèvent les déclarations de transit, ils sont dispensés d’escorte. Et au lieu que les marchandises se retrouvent dans les bureaux de sortie et quittent le pays, elles se retrouvent dans des villes de l’intérieur du pays, avec de fausses plaques d’immatriculations. Les douanes, avec les services de renseignement, arrivent à débusquer cette fraude et nous sévissions. Voilà de quoi il s’agit », précise Pape Ousmane Guèye

Pas plus tard qu’avant-hier, révèle-t-il, une personne, appréhendée pour avoir trafiqué 3 bus, a payé 20 millions de FCfa à Dakar extérieur.



Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →

La prise de contrôle de l’Assemblée nationale par la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, (...)

Lire l'article →