logo
 

UN MOT POUR NAFI NGOM KEITA : REQUIEM POUR NOS « INSTITUTIONS FORTES »

13/12/2017

Le régime de Macky, et Aliou Sall qui fait l’objet d’une enquête diligentée par l’OFNAC, et qui est fragilisé par les récentes révélations concernant le deal de 300 milliards dans lequel serait mêlé son frère signataire du décret qui lui a permis de s’arroger notre pétrole se comportent en véritables prévaricateurs de nos ressources et en parfaits contre- modèles, concernant le respect de nos symboles nationaux !

Ils se croient intouchables, tous ces dealers qui se servent au grenier national, à cause de la force du décret de Macky, qui a oublié combien ce décret, à consommer avec modération, a perdu son père Me Wade, et le perdra à coup sûr, malheureusement, lui, et sa suite y compris.

Il vient d’en abuser, encore une fois, pour chasser Nafi Ngom Keïta.
Hier, Macky buvait les paroles d’un Barack Obama théorisant que l’Afrique n’avait pas besoin d’hommes forts, mais d’Institutions fortes !

Que vaut désormais l’OFNAC, que les politiciens de l’APR ont chanté comme étant l’instrument créé spécialement pour eux, car Macky tenait à la bonne gouvernance, et tirerait toutes les conséquences concernant ses sicaires épinglés par l’OFNAC ?

L’OFNAC les a bien épinglés, ces pilleurs de la République.
Mais entre temps, Moustapha Diop, alias "Khalé Khaliss" a envoyé paitre des Magistrats de la Cour des comptes. Il a été chaleureusement félicité par Macky lui-même, dernièrement d’ailleurs !
Et bien avant cela, les pédophiles, ivrognes et autres pilleurs de deniers publics qui se sont permis d’appeler la pauvre Nafi en pleine nuit pour la menacer, ont persisté à refuser de déposer leurs déclarations de patrimoine, malgré la colère de Macky, dont tout le monde dit que c’est un feu de paille, qui s’éteint d’ailleurs plus vite qu’il ne s’allume, surtout si Maréme lui jette un regard désapprobateur !

Alors devrions-nous être surpris qu’Oumar Youm, le DG du COUD et tous ceux qui sont cités dans le rapport de l’OFNAC démontrant le pillage systématique du COUD, épaulés par Maréme elle-même qui y figure en bonne place, obtiennent la tête de Nafi Ngom Keita ?
La plus ville chose dans ce limogeage de Nafi, c’est que l’on veuille manipuler l’opinion, en laissant ignoblement sous entendre qu’elle aurait été épinglée par un rapport des RG !
Il y a de quoi en rire, surtout si nous savons que les inculpés de crimes et de corruption et emprisonnés pour cela ont été libérés par un Macky qui ne respecte aucune décision de justice.
En véhiculant ce mensonge éhonté, ses collaborateurs donnent la preuve flagrante qu’il a une appréciation sélective des décisions de justice, et surtout, plus grave encore, des rapports circonstanciés qui lui sont transmis, suivant que les faits qu’ils incriminent sont commis par des gens de son clan ou pas, auquel cas, ils sont extirpés automatiquement des griffes de la Justice, et élevés par là au rang de supers citoyens au dessus des lois de notre pays, en violation par Macky lui-même, le gardien de notre Constitution, de la règle de notre égalité à tous, devant ces lois !
Mais celui qui cache les dossiers de justice sous son auguste coude pour protéger des délinquants financiers qui ont opportunément transhumé pouvait-il valablement faire condamner ses propres militants épinglés pour les mêmes faits, par l’OFNAC ?

Macky, du haut de sa stature de président de parti au service de sa famille d’abord, de ses parents ensuite, de ses militants après, a retenu toutes les leçons apprises de Barack Obama et son discours, sauf celle des institutions fortes, assurément.

C’est vrai que désormais et tant qu’il dirigera notre pauvre pays, avec Maréme et sa famille, sa devise restera "le parti avant la patrie" !

Cissé Kane NDAO
Président A.DE.R



Le Bureau politique du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie (BSD) s’est (...)

Lire l'article →

Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →