logo
 

Poursuivi pour pédophilie
un malien risque de passé deux ans en prison

25/05/2017

Le jeune malien D Tounkara encourt 2 ans de prison ferme le prévenu D Tounkara a fait face au juge du tribunal des flagrants délits pour le délit de pédophilie sur une fillette de moins de 13 ans. Supposé coutumier des faits, il encourt une peine d’emprisonnement de 2 ans ferme. Délibéré le 08 Juin.

« Je travaille dans la maison depuis des années. Un jour la petite A Ndiaye m’a demandé de lui amené son carton où contenaient ses jouets. Je suis monté pour récupérer le carton, elle m’a suivi dans la chambre. Elle m’a dit de la soulever, de la poser sur le lit et l’embrasser. J’avoue qu’elle m’a provoqué mais je n’ai répondu à ses provocations. Je ne l’ai rien fait » ralle le prévenu. Comme pour chercher une échappatoire il nie les faits qui lui sont reprochés. Contrairement à ses propos, A Ndiaye déclare que le mis en cause lui caressait les fesses et s’est déshabiller le pantalon. Pis, elle déclare que le prévenu lui a très souvent fait des caresses. Ces déclarations sont corroborées par les déclarations de la bonne A Mbaye. Selon cette dernière « j’ai remarqué qu’A Ndiaye avait disparu un moment. Et Tounkara non plus n’y était pas. C’est là que je suis montée et j’ai trouvé en train de remonter son pantalon. Les jambes de la petite étaient écartées et j’ai vu le liquide blanchâtre et gluant sur ses jambes. Je me suis mise à crier et les voisins sont venus » raconte-t-elle. Malgré les témoignages d’Astou Mbaye, le mis en cause persiste sur ses dénégations et rejette la faute à la petite. Ainsi il dit » tout est parti de ce jour là où elle m’a trouvé dans le garage. Elle m’a dit si je pouvais tomber amoureux d’elle. Je lui ai dit d’attendre l’âge requis pour faire ces choses. Je vous jure que je suis étonné par cette petite. Elle connait des choses extrêmement graves. Et ses parents même l’ignorent » Pour l’avocate de la partie civile, le prévenu atteste de sa mauvaise en persistant sur ses dénégations. En vérité, il a été pris la main dans le sac. Selon elle les faits sont constants. Et par conséquent, après lui en avoir déclaré coupable, le demander à allouer la somme de 10 000 000FCFA pour toute cause de dommages et intérêts à la victime. Le maitre des poursuites, quant à lui, atteste de la constance des faits. Par conséquent, il a requis 2 ans de prison ferme. Le jeune malien sera édifié sur sont sort le 08 Juin.

Ngonesaliou Diop ledakarois.net



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →