logo
 

Incidents à Goudomp
Un Kankourang cueilli par la gendarmerie pour avoir perturbé une messe

25/03/2017

Pour les uns, c’est un conflit entre musulmans et chrétiens. Pour d’autres, c’est un conflit entre les populations et les forces de sécurité. Tandis que d’autres pensent qu’il s’agit tout simplement d’un incident religieux culturel qui a dégénéré. Quoi qu’il en soit, le drame a été évité de justesse dans la commune de Samine située dans le département de Goudomp, région de Sédhiou.

En effet, vendredi dernier, le Kankourang, selon les témoignages du curé de la paroisse, avait empêché les fidèles de se rendre à la messe. Les forces de sécurité, saisies, ont procédé à des interpellations et à des arrestations. Ce sont au total quatre jeunes, dont le Kankourang, qui ont été cueillis par les éléments de la brigade de gendarmerie.

Un communiqué rendu public aurait appelé les populations à la mobilisation contre les forces de sécurité qui ont osé garder à vue leur symbole culturel. C’est ainsi que les populations ont voulu saccager les locaux de la gendarmerie. Il s’en est suivi une intifada entre les populations qui jetaient des pierres, et les forces de l’ordre qui faisaient usage de bombes lacrymogènes.

Si aujourd’hui les forces de sécurité ont libéré les quatre jeunes, elles tiennent à faire régner l’ordre quoiqu’il advienne. Les populations, quant à elles, ruminent leur colère d’avoir vu le Kankourang démythifié, selon Khalifa Dramé, leur porte-parole. Toutefois, il réfute que le Kakourang eût l’intention de barrer la route aux fidèles. Mais c’est juste son cri qui a ameuté les femmes et les enfants sur le chemin de l’Église. De l’autre côté, le curé Abbé Stanislas Diouf, recteur du sanctuaire marial de Témento, confirme que le Kakourang a bel et bien empêché les fidèles d’aller à l’Église. Toutefois, il appelle les différentes parties à l’apaisement et à la dédramatisation de l’incident.



Le président gambien, Adama Barrow, a déclaré, mercredi, à Banjul, être "en contact (...)

Lire l'article →

Rabattre le caquet veut dire : Faire taire, laisser sans voix, et dans cette affaire, (...)

Lire l'article →

Les Africains doivent prendre en main leur destin pour développer leur continent, même (...)

Lire l'article →

Près d’un milliard ! C’est l’ardoise qu’aurait supportée par le contribuable sénégalais (...)

Lire l'article →

En vue des prochaines législatives, le Président Macky Sall a pris le décret de (...)

Lire l'article →

Jusque-là, aucune carte n’est encore disponible sur les 132.865 enrôlés au niveau des (...)

Lire l'article →

La coordination départementale Apr de Podor s’est réunie ce lundi 20 Mars 2017 pour se (...)

Lire l'article →

HAÏTI-Le cortège de Jean-Bertrand Aristide a été la cible de tirs lundi après-midi dans (...)

Lire l'article →

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a annoncé lundi à Berne avoir décidé d’exempter de visa (...)

Lire l'article →

Dans une sortie médiatique, relatée par la presse, le député Apr, l’Honorable Seydina (...)

Lire l'article →

Jeudi prochain, Khalifa Sall fera de nouveau face au juge. Mais cette fois-ci, ce (...)

Lire l'article →

Le 20 mars 2016, les Sénégalais se prononçaient sur le projet de réforme de la (...)

Lire l'article →