logo
 

Présidentielle 2019 :
Souleymane Ndéné fustige le choix de Karim comme candidat du Pds

23/09/2017

Il a beau défendre saluer la libération de Karim Wade et maintenir que son emprisonnement n’était pas légal, l’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye maintient que la désignation de l’ancien ministre d’État comme candidat du Pds à la prochaine Présidentielle n’a pas « respecté les principes les plus élémentaires de la démocratie ».

Ce constat, fait depuis des lustres, explique son absence à l’investiture de Karim Wade sous la supervision de l’ancien chef de l’État. Sur Rewmi Fm, repris par Rewmi Quotidien ce lundi, il dit : « Je savais que c’est une mascarade. Tous ceux qui étaient doués d’intelligence devinaient l’aboutissement de cette ‘opération démocratique’ ».

La désignation du fils de Wade a précipité le départ de Souleymane Ndéné Ndiaye du Pds. « J’avais estimé ne pas devoir rester dans le parti et contester ses choix. J’avais pris la décision de partir avec d’autres et de créer ce parti, le 28 mai 2015 », rembobine l’ancien chef du gouvernement.



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →