logo
 

GUÉGUERRE A L’AÉROPORT / ALASSANE NDOYE POUSSÉ VERS LA SORTIE
Son appartenance au Pds agité, son leadership contesté et ses avoirs fonciers dénoncés

28/02/2017

Le bruit continue d’enfler au niveau de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar. La polémique a atteint son paroxysme et le départ du Secrétaire général du SUTTAAAS est une fois de plus demandé. Les dernières raisons évoquées pour exiger ce départ sont entre autres, son appartenance au Pds, sa connivence avec un garde du corps du nom de Cheikh Thiam pour s’octroyer des terrains et enfin, son impopularité.

Aux accusations récentes contre Alassane Ndoye faisant état de « sa mauvaise gestion » caractérisée par des dérives, par la détérioration du climat social, par le manque d’assistance, de prétention des conflits, par le manque de transparence dans la gestion... », a été adjoint un droit de réponse écrit par Doudou Diop au nom du bureau dudit syndicat. Dans le texte, les allégations sont balayées d’un revers de main. Mieux, il y est même dit que les doléances sont en phase d’être satisfaites.

Seulement...

Dans cette affaire, il y a du tout nouveau. En effet, la lutte pour le départ de Ndoye a désormais pris une nouvelle envergure. Considéré comme le seul travailleur qui ne devait jamais occuper ce poste de Sg du SUTTAAAS, Alassane Ndoye est rattrapé par son appartenance au Parti démocratique Sénégalais et ses accointances avec Karim Wade. Cette appartenance à un parti politique entache du coup, (dénoncent les syndicalistes), son rôle de Secrétaire général d’un Syndicat.
L’homme est accusé aussi d’avoir les mains trempées dans des affaires foncières nébuleuses. Alassane Ndoye serait détenteur de terrains au niveau de l’aéroport de Dakar. Ces terrains ont d’ailleurs été lotissés par un garde du corps proche du Pds, du nom de Cheikh Thiam. Dernier argumentaire déployé pour justifier son départ : son impopularité.
Agent à Air France, Ndoye n’aurait jamais réussi à faire l’unanimité autour de lui. Cela découle du fait qu’il provient de l’entreprise qui compte le moins de travailleurs de toutes celles qui composent le syndicat. Les chiffres suivants sont éloquents. Pendant qu’Air France ne compte que 50 agents, AHS en liste 426, SHS 300, ABS 48, SEN SICAS 68 et EAS 100.
Dans les prochains jours, l’air de l’aéroport pourrait devenir irrespirable si la polémique persiste...



03/01/2017

Chrono J-12

Le Bureau des Relations Publiques de la Police Nationale tient à apporter des (...)

Lire l'article →

En plus de l’avoir pillée, Jammeh a laissé une lourde dette intérieure à la Gambie. (...)

Lire l'article →

Après le ministre d’État Karim Wade, c’est au tour de l’ancien président de la République (...)

Lire l'article →

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, est convoqué à la Dic ce mardi. Il doit s’expliquer (...)

Lire l'article →

À 48 heures du verdict du procès des assassins présumés de Boutèye Kounta Ndiaye, le (...)

Lire l'article →

La Banque de Dakar (Bdk), lancée en juin 2015, a reçu un carton jaune. Elle gagnerait à (...)

Lire l'article →

L’Armp a freiné Dakar Dèm Dikk (DDD) et Total. Les deux entreprises voulaient faire (...)

Lire l'article →

Les Forces françaises se sont associées aux autorités espagnoles et sénégalaises pour (...)

Lire l'article →

En visite à l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd), le nouveau directeur général (...)

Lire l'article →

Fin du suspense. On connaît le successeur de Cheikh Hadjibou Soumaré, le désormais (...)

Lire l'article →

Kantar et Médiamétrie, des sociétés spécialisées, ont établi un classement par pays des (...)

Lire l'article →

Sur le Plateau de l’émission matinale de la RTS « Kinkéliba », dans la revue de presse, (...)

Lire l'article →