logo
 

GUÉGUERRE A L’AÉROPORT / ALASSANE NDOYE POUSSÉ VERS LA SORTIE
Son appartenance au Pds agité, son leadership contesté et ses avoirs fonciers dénoncés

06/12/2016

Le bruit continue d’enfler au niveau de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar. La polémique a atteint son paroxysme et le départ du Secrétaire général du SUTTAAAS est une fois de plus demandé. Les dernières raisons évoquées pour exiger ce départ sont entre autres, son appartenance au Pds, sa connivence avec un garde du corps du nom de Cheikh Thiam pour s’octroyer des terrains et enfin, son impopularité.

Aux accusations récentes contre Alassane Ndoye faisant état de « sa mauvaise gestion » caractérisée par des dérives, par la détérioration du climat social, par le manque d’assistance, de prétention des conflits, par le manque de transparence dans la gestion... », a été adjoint un droit de réponse écrit par Doudou Diop au nom du bureau dudit syndicat. Dans le texte, les allégations sont balayées d’un revers de main. Mieux, il y est même dit que les doléances sont en phase d’être satisfaites.

Seulement...

Dans cette affaire, il y a du tout nouveau. En effet, la lutte pour le départ de Ndoye a désormais pris une nouvelle envergure. Considéré comme le seul travailleur qui ne devait jamais occuper ce poste de Sg du SUTTAAAS, Alassane Ndoye est rattrapé par son appartenance au Parti démocratique Sénégalais et ses accointances avec Karim Wade. Cette appartenance à un parti politique entache du coup, (dénoncent les syndicalistes), son rôle de Secrétaire général d’un Syndicat.
L’homme est accusé aussi d’avoir les mains trempées dans des affaires foncières nébuleuses. Alassane Ndoye serait détenteur de terrains au niveau de l’aéroport de Dakar. Ces terrains ont d’ailleurs été lotissés par un garde du corps proche du Pds, du nom de Cheikh Thiam. Dernier argumentaire déployé pour justifier son départ : son impopularité.
Agent à Air France, Ndoye n’aurait jamais réussi à faire l’unanimité autour de lui. Cela découle du fait qu’il provient de l’entreprise qui compte le moins de travailleurs de toutes celles qui composent le syndicat. Les chiffres suivants sont éloquents. Pendant qu’Air France ne compte que 50 agents, AHS en liste 426, SHS 300, ABS 48, SEN SICAS 68 et EAS 100.
Dans les prochains jours, l’air de l’aéroport pourrait devenir irrespirable si la polémique persiste...



La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →

Le député Moustapha Cissé Lô recommande une commission d’enquête parlementaire « pour (...)

Lire l'article →

La Tunisie, candidate à l’organisation du prochain sommet de la Francophonie en 2018, (...)

Lire l'article →

Les éleveurs du Sénégal avaient pris l’engagement de payer la caution de Macky Sall pour (...)

Lire l'article →

Le débat sur le franc Cfa et la nécessité de création d’une monnaie sous régionale propre, (...)

Lire l'article →

En Côte d’Ivoire, quinze jours après sa suspension le procès de Simone Gbagbo va (...)

Lire l'article →

Un conseil interministériel sur le démarrage de la campagne de commercialisation de (...)

Lire l'article →

C’est l’un des thèmes clés du sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Madagascar : « (...)

Lire l'article →