logo
 

Journée mondiale du rein
« Seul 1 à 2% des malades sont dialysés »

20/10/2017

En prélude à la Journée mondiale du rein célébrée demain, 1er avril, Dr Saliou Barry, médecin-néphrologue spécialiste en hémodialyse fait le point sur la situation au Sénégal. En attendant l’effectivité de la loi sur la greffe, il évoque les difficultés liées à la dialyse. « Les maladies rénales au stade terminal sont très coûteuses.
Le Sénégal a fait beaucoup d’efforts, avec la gratuité de l’hémodialyse dans le public. Même si le patient paye son bilan, ses médicaments », dit-il. « La prise en charge coûte cher à l’Etat. Un patient dans le privé paye cher. Une séance de dialyse tourne autour de 60 000 FCFA. Don, il dépense 180 000 FCFA par semaine, pour les 3 séances. Si ce même patient doit prendre un médicament anti-hypertension, dont le moins cher avoisine les 100 000 FCFA…Et souvent il en prend deux, voire trois médicaments pour stabiliser son hypertension. C’est un traitement à vie », relève-t-il. Selon le spécialiste, le traitement ne coûte pas moins de 800 000 FCFA par mois pour le malade. Ce qui est élevé pour le Sénégalais moyen. Et le plus souvent, les malades qui arrivent au stade terminal ne supporte que 2 à 3 séances d’hémodialyse finissent par abandonner et meurent.
« Le Sénégal développe à peu près 150 cas par million d’habitants. Soit 1500 nouveaux cas de personnes en phase terminale qui doivent être dialysées par an. Et sur ce chiffre probable, ce ne sont qu’un, voire 2% qui sont dialysés. Tous les autres meurent », informe Saliou Barry.



Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →

La prise de contrôle de l’Assemblée nationale par la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, (...)

Lire l'article →