logo
 

Necrologie
Sédhiou : Décès de l’ancien ministre de Wade Amadou Tidiane Bâ

23/09/2017

Ancien maire de Sédhiou (2009 à 2014), ancien recteur de l’Université Assane Seck de Ziguinchor et ancien ministre de la Recherche scientifique et technique sous le régime libéral, le professeur Amadou Tidiane Bâ est décédé hier mercredi à la suite d’une longue maladie qui l’avait isolé de la vie politique. Sa dernière apparition publique date du 28 août dernier lors du décès de son jeune frère Doudou Bâ.
Son conseiller en communication, Mamadou Lamine Mané, actuel proviseur du lycée Ibou Diallo de Sédhiou dans la consternation dit que Sédhiou et le Sénégal viennent de perdre un érudit, un patriote épris de valeurs cardinales telles que l’amour du terroir, la solidarité, la fidélité au Parti démocratique sénégalais. En effet, rapporte Mamadou Lamine Mané, Amadou Tidiane Ba a renoncé à son salaire de maire soit 900 mille francs pendant 5 ans au profit de l’institution municipale.
Aussi, il a mobilisé 12 millions pour le démarrage des activités de l’Université de Ziguinchor. De la même manière il revitalisé la coopération entre la mairie de Sédhiou et celle d’Ulis en France en prenant en charge les frais de transport de la délégation sédhioise qui s’est rendue dans cette ville française. Sa solidarité à l’égard des personnes du troisième âge, des chefs religieux et coutumiers restera à jamais gravée dans les mémoires, a conclu l’ancien conseiller en communication du défunt.
Paul FAYE Correspondant Seneweb.Com
Nous vous proposons ci-dessous son portait fait par l’Aps et repris par Seneweb le 2 mai 2009.
Né le 27 septembre 1944 à Sédhiou où il a fait études primaires, le professeur Amadou Tidiane Bâ a fait son premier cycle au cours complémentaire de Ziguinchor. Mais c’est à l’école William Ponty de Sébikotane où il obtiendra son baccalauréat en sciences expérimentales avec la « mention bien » en 1966. En 1970, il a décroché une licence en sciences naturelles à l’université Cheick Anta Diop de Dakar. Puis il s’est rendu en France pour des études supérieures couronnées d’une maîtrise en sciences biologie végétales à l’université de Paris VI en 1971. Trois ans plus tard, il réussit avec succès au doctorat de 3e cycle dans la même université. Son retour au Sénégal lui permettra de parachever ses études par un doctorat d’Etat en sciences naturelles.
C’était en 1983. En 1975, Amadou Tidiane Bâ démarre sa carrière professionnelle, d’abord comme assistant, puis maître assistant et maître de conférences en 1984. Professeur titulaire classe normale en 1989, il devient titulaire de classe exceptionnelle en 1995. Amadou Tidiane Bâ a aussi occupé plusieurs fonctions au plan national et international. Il fut chef de département de biologie animale à l’UCAD et a dirigé l’institut des sciences de l’environnement et a été inspecteur général de l’enseignement. Marié et père de cinq enfants, Amadou Tidiane Bâ était recteur de l’université de Ziguinchor jusqu’avant sa nomination.
Au plan international, professeur Amadou Tidiane Bâ était membre de l’académie des sciences et technologies de New York, du conseil scientifique de l’institut pour le développement et des relations internationales. Il était expert membre du panel africain de biotechnologie de l’union africaine et président de l’association des botanistes de l’Afrique de l’ouest. Le 22 mars 2009, il a détrôné le professeur Balla Moussa Daffé à la tête de l’institution municipale et est passé maire à l’unanimité.
Teint plus ou moins clair, Amadou T. Bâ était d’une corpulence forte proportionnellement à sa tête pleine et bien faite. Son regard et sa déférence vis-à-vis de tous forcent le respect et disent long sur la personnalité qu’il incarne et surtout l’icône qu’il représentait aux yeux de plus d’un. Après cette brillante victoire, Amadou T. Bâ a appelé toute la population de Sédhiou à sceller l’unité autour de son équipe pour relever les grands défis du développement.

Auteur : Seneweb



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →