logo
 

Rocambolesque affaire de substitution de cadavre

23/09/2017

La Direction des affaires générales et de l’administration territoriale (Dagat) du ministère de l’intérieur a ouvert une enquête après avoir relevé plusieurs bizarreries dans les documents devant servir au rapatriement de la dépouille mortelle d’un ressortissant chinois décédé à Dakar, révèle le quotidien "Libération".

Selon la même source, la Dagat a découvert au moment du traitement du dossier que le nom figurant sur le certificat de genre de mort était différend de celui se trouvant sur l’acte de décès.

Une découverte qui a motivé l’ouverture d’une enquête, d’autant que la Direction soupçonne une tentative de substitution de cadavre ; pour ne pas dire qu’on aurait tenté de donner l’identité du mort à un vivant l’inverse.
Alors que la dépouille a été bloqué à Dakar pour les besoins de l’enquête, cette dernière continue de suivre son cours.



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →