logo
 

BURKINA FASO
retour de Kafando et amnistie pour les putschistes (médiation)

27/05/2017

es médiateurs de la Cédéao ont proposé dimanche soir à Ouagadougou un "projet d’accord politique de sortie de crise" au Burkina Faso, prévoyant de restaurer le président Kafando, renversé jeudi par un coup d’Etat militaire, et d’amnistier les putschistes.
Par ailleurs, cet accord, qui devrait être présenté mardi à l’Union africaine (UA) à l’occasion d’une session extraordinaire, prévoit de maintenir les élections législatives et présidentielle, au plus tard le 22 novembre, et d’y inclure les candidats pro-Compaoré exclus ces derniers mois suite à une loi votée par l’Assemblée intérimaire.



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →