logo
 

REFERENDUM DU 20 MARS – UN TAUX DE PARTICIPATION FAIBLE

28/04/2017

Ils sont un peu plus de cinq millions d’électeurs et citoyens sénégalais a être convoqués aux urnes pour dire Oui ou Non au projet de révision de la constitution libellé sur 15 points. Un faible taux de participation et des cas de fraude comme déclaré par des gens du camps du Non risquent de entacher le scrutin.

Pour le moment on constate une faible mobilisation des votants. En effet aussi bien à Dakar comme dans les régions de l’intérieur du pays les sénégalais ne se sont mobilisés pour aller voter.

Ce qui risque de déboucher à un faible taux de participation comme c’était le cas pour vote des militaires et paramilitaires le week-end passé.

Déjà un mouvement de soutien au maire de Dakar Khalifa Sall du camps du Non a fait part d’une fraude d’une vaste fraude qui serait en train de se préparer, notamment dans les communes des Parcelles assainies et Grans Yoff.

« Nous avons reçu des informations hier nuit selon lesquelles des voitures L200 remplies d’urnes ont été stockées aux Parcelles Assainies et à Grand Yoff. En plus, nous avons appris que dans les bureaux de vote, des étudiants de l’Apr ont été choisis comme assesseurs alors que la loi prévoit des fonctionnaires. Last but not least, des camions remplis de riz sont déversés dans les quartiers de Arafat », affirment les partisans du maire socialiste Khalifa Sall à travers un communiqué qui vient de nous parvenir.

Constatant cette situation, And dolel Khalifa appelle Abdoulaye Daouda Diallo a veiller aux respect de la bonne tenue du scrutin. « Nous interpellons le ministère de l’Intérieur sur ces pratiques anti-démocratiques et sur ces achats de conscience ».

Le Sénégal en est à sa troisième référendum après 1963 et 1970 sous le président Léopold Sedar Senghor et en 2001 sous le régime du président libéral Abdoulaye Wade. Avant cela, les sénégalais ont voté à côtés de leurs compatriotes de l’ancien Afrique Occidentale Français AOF en 1958 pour dire Oui ou Non à la communauté française.



L’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) négocie avec les partis de (...)

Lire l'article →

Le poète-président sera à l’honneur au Maroc. Une journée d’hommage sera organisée le (...)

Lire l'article →

Thione Seck était, hier, devant le juge pour l’ouverture des scellés. Mais le décompte (...)

Lire l'article →

Après une marche interdite le 24 mars dernier, les jeunes de Manko Wattu Senegaal de (...)

Lire l'article →

Cheikh Bamba Dièye, Me Aïssata Tall Sall, Moussa Tine, Moussa Sy, Dr Oumar Cissé, (...)

Lire l'article →

L’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) négocie avec les partis de (...)

Lire l'article →

L’ancien Président Abdoulaye Wade a frappé un grand coup. Il a enrôlé le fils du Khalife (...)

Lire l'article →

La lettre des conseils de Khalifa Sall au président Macky Sall n’a pas plu au maire de (...)

Lire l'article →

Cela fait exactement trois mois ce jeudi 20 février que Donald Trump a pris possession (...)

Lire l'article →

Le combat tant attendu par les amateurs risque de ne plus avoir lieu cette saison (...)

Lire l'article →

Premier ministre Abdoul Mbaye sera aujourd’hui devant le juge correctionnel pour une (...)

Lire l'article →

Les 130 Sénégalais expulsés des Etats-Unis menacent de s’immoler par le feu devant les (...)

Lire l'article →