logo
 

REFERENDUM DU 20 MARS – UN TAUX DE PARTICIPATION FAIBLE

23/01/2017

Ils sont un peu plus de cinq millions d’électeurs et citoyens sénégalais a être convoqués aux urnes pour dire Oui ou Non au projet de révision de la constitution libellé sur 15 points. Un faible taux de participation et des cas de fraude comme déclaré par des gens du camps du Non risquent de entacher le scrutin.

Pour le moment on constate une faible mobilisation des votants. En effet aussi bien à Dakar comme dans les régions de l’intérieur du pays les sénégalais ne se sont mobilisés pour aller voter.

Ce qui risque de déboucher à un faible taux de participation comme c’était le cas pour vote des militaires et paramilitaires le week-end passé.

Déjà un mouvement de soutien au maire de Dakar Khalifa Sall du camps du Non a fait part d’une fraude d’une vaste fraude qui serait en train de se préparer, notamment dans les communes des Parcelles assainies et Grans Yoff.

« Nous avons reçu des informations hier nuit selon lesquelles des voitures L200 remplies d’urnes ont été stockées aux Parcelles Assainies et à Grand Yoff. En plus, nous avons appris que dans les bureaux de vote, des étudiants de l’Apr ont été choisis comme assesseurs alors que la loi prévoit des fonctionnaires. Last but not least, des camions remplis de riz sont déversés dans les quartiers de Arafat », affirment les partisans du maire socialiste Khalifa Sall à travers un communiqué qui vient de nous parvenir.

Constatant cette situation, And dolel Khalifa appelle Abdoulaye Daouda Diallo a veiller aux respect de la bonne tenue du scrutin. « Nous interpellons le ministère de l’Intérieur sur ces pratiques anti-démocratiques et sur ces achats de conscience ».

Le Sénégal en est à sa troisième référendum après 1963 et 1970 sous le président Léopold Sedar Senghor et en 2001 sous le régime du président libéral Abdoulaye Wade. Avant cela, les sénégalais ont voté à côtés de leurs compatriotes de l’ancien Afrique Occidentale Français AOF en 1958 pour dire Oui ou Non à la communauté française.



03/01/2017

Chrono J-12

Au rythme où vont les choses en Gambie, les Etats-Unis craignent le chaos. En effet, (...)

Lire l'article →

Préserver le droit à l’éducation des 4 mille élèves gambiens refugiés dans la région du (...)

Lire l'article →

Le secteur privé sénégalais ne rayonne pas. Il est composé à 90% de PME, qui ne (...)

Lire l'article →

Une partie du personnel du défunt journal Le Populaire a déposé une plainte contre Bara (...)

Lire l'article →

Quatre personnes étaient présentes, ce lundi 16 janvier 2017, sur les lieux de (...)

Lire l'article →

Le célèbre homme d’affaire nigérien, Ali Dangote, va lancer, à Lagos, d’une usine de (...)

Lire l'article →

Le Sénégal et la Mauritanie produiront du gaz en 2021 à partir d’un gisement qui se situe (...)

Lire l'article →

Les circonstances de la libération de Karim Wade intriguent ses proches et membres du (...)

Lire l'article →

Depuis dimanche dernier, le drapeau de la Guinée flotte sur le village de Diaka, près (...)

Lire l'article →

i le Sénégal a battu (2-0) la Tunisie, ce dimanche, c’est grâce à deux buts de Sadio Mané (...)

Lire l'article →

Face aux médiateurs de la Cedeao, Yahya Jammeh a déliré pendant deux heures de temps (...)

Lire l'article →

Adama Barrow est en deuil. Il vient de perdre son garçon de 8 ans. L’information, qui (...)

Lire l'article →