logo
 

Elle organise son kidnapping pour dépouiller son mari
Quartier Tiocé à Mbour. Un coup de fil. Un ouf...

04/12/2016

Quartier Tiocé à Mbour. Un coup de fil. Un ouf de soulagement. L’ancien douanier décroche avec l’espoir d’avoir des nouvelles rassurantes de sa femme, Fatou Ly, disparue la veille. Mais, selon L’AS qui relate l’affaire dans son édition de ce jeudi, il tombe sur un homme au ton menaçant qui lui apprend avoir kidnappé son épouse et lui réclame 1,5 million contre sa libération.

Pris de panique, le mari accepte de coopérer. Mais il décide d’alerter la police de Mbour. Le commissaire prend contact avec le « ravisseur », qui maintient ses menaces et demande que l’argent soit envoyé par Wari. Le policier accepte le plan, mais retarde le versement de la somme. Une façon de gagner du temps pour alerter tous les points Wari du département.

L’ancien douanier rappelle le « kidnappeur » et lui propose 500 mille francs CFA. Ce dernier accepte. L’argent est envoyé. Il est retiré au bout de quelques minutes. Le lendemain, Fatou Ly regagne le domicile conjugal. Avec une mine d’enterrement.

Interrogée par la police, elle affirme avoir été kidnappée à l’Arrêt Oncad. Que ses ravisseurs lui ont bandé les yeux, l’ont mise dans une voiture pour une destination inconnue. Arrivée sur place, elle a été, selon son récit, conduite dans une salle sombre où, sans doute pour l’intimer, on lui a montré « 6 oreilles coupées, 2 jambes sectionnées et une tête de femme décapitée qui avait une couleur bleue ».

Le commissaire, rapporte L’AS, ne gobant pas cette histoire interroge la caissière du point Wari où les 500 mille ont été retirés. Cette dernière déclare que Fatou Ly a bien retiré l’argent et qu’elle était avec un certain Fodé Daffé.

Surpris chez lui et en possession de chanvre indien, Fodé passe aux aveux en précisant avoir encaissé 30 mille francs CFA dans l’opération. Sachant que les carottes étaient cuites, Fatou Ly a reconnu les faits en justifiant son acte par le fait qu’elle cherchait des fonds pour relancer son commerce qui ne marchait pas.

D’abord décidé à répudier son épouse, l’ancien douanier finira par se rétracter et lui trouver un avocat pour la sortir de cette affaire. Fatou Ly a été déférée au parquet. Elle est poursuivie pour extorsion de fonds.



La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →

Le député Moustapha Cissé Lô recommande une commission d’enquête parlementaire « pour (...)

Lire l'article →

La Tunisie, candidate à l’organisation du prochain sommet de la Francophonie en 2018, (...)

Lire l'article →

Les éleveurs du Sénégal avaient pris l’engagement de payer la caution de Macky Sall pour (...)

Lire l'article →

Le débat sur le franc Cfa et la nécessité de création d’une monnaie sous régionale propre, (...)

Lire l'article →

En Côte d’Ivoire, quinze jours après sa suspension le procès de Simone Gbagbo va (...)

Lire l'article →

Un conseil interministériel sur le démarrage de la campagne de commercialisation de (...)

Lire l'article →

C’est l’un des thèmes clés du sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Madagascar : « (...)

Lire l'article →