logo
 

Elle organise son kidnapping pour dépouiller son mari
Quartier Tiocé à Mbour. Un coup de fil. Un ouf...

28/02/2017

Quartier Tiocé à Mbour. Un coup de fil. Un ouf de soulagement. L’ancien douanier décroche avec l’espoir d’avoir des nouvelles rassurantes de sa femme, Fatou Ly, disparue la veille. Mais, selon L’AS qui relate l’affaire dans son édition de ce jeudi, il tombe sur un homme au ton menaçant qui lui apprend avoir kidnappé son épouse et lui réclame 1,5 million contre sa libération.

Pris de panique, le mari accepte de coopérer. Mais il décide d’alerter la police de Mbour. Le commissaire prend contact avec le « ravisseur », qui maintient ses menaces et demande que l’argent soit envoyé par Wari. Le policier accepte le plan, mais retarde le versement de la somme. Une façon de gagner du temps pour alerter tous les points Wari du département.

L’ancien douanier rappelle le « kidnappeur » et lui propose 500 mille francs CFA. Ce dernier accepte. L’argent est envoyé. Il est retiré au bout de quelques minutes. Le lendemain, Fatou Ly regagne le domicile conjugal. Avec une mine d’enterrement.

Interrogée par la police, elle affirme avoir été kidnappée à l’Arrêt Oncad. Que ses ravisseurs lui ont bandé les yeux, l’ont mise dans une voiture pour une destination inconnue. Arrivée sur place, elle a été, selon son récit, conduite dans une salle sombre où, sans doute pour l’intimer, on lui a montré « 6 oreilles coupées, 2 jambes sectionnées et une tête de femme décapitée qui avait une couleur bleue ».

Le commissaire, rapporte L’AS, ne gobant pas cette histoire interroge la caissière du point Wari où les 500 mille ont été retirés. Cette dernière déclare que Fatou Ly a bien retiré l’argent et qu’elle était avec un certain Fodé Daffé.

Surpris chez lui et en possession de chanvre indien, Fodé passe aux aveux en précisant avoir encaissé 30 mille francs CFA dans l’opération. Sachant que les carottes étaient cuites, Fatou Ly a reconnu les faits en justifiant son acte par le fait qu’elle cherchait des fonds pour relancer son commerce qui ne marchait pas.

D’abord décidé à répudier son épouse, l’ancien douanier finira par se rétracter et lui trouver un avocat pour la sortir de cette affaire. Fatou Ly a été déférée au parquet. Elle est poursuivie pour extorsion de fonds.



03/01/2017

Chrono J-12

En plus de l’avoir pillée, Jammeh a laissé une lourde dette intérieure à la Gambie. (...)

Lire l'article →

Après le ministre d’État Karim Wade, c’est au tour de l’ancien président de la République (...)

Lire l'article →

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, est convoqué à la Dic ce mardi. Il doit s’expliquer (...)

Lire l'article →

À 48 heures du verdict du procès des assassins présumés de Boutèye Kounta Ndiaye, le (...)

Lire l'article →

La Banque de Dakar (Bdk), lancée en juin 2015, a reçu un carton jaune. Elle gagnerait à (...)

Lire l'article →

L’Armp a freiné Dakar Dèm Dikk (DDD) et Total. Les deux entreprises voulaient faire (...)

Lire l'article →

Les Forces françaises se sont associées aux autorités espagnoles et sénégalaises pour (...)

Lire l'article →

En visite à l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd), le nouveau directeur général (...)

Lire l'article →

Fin du suspense. On connaît le successeur de Cheikh Hadjibou Soumaré, le désormais (...)

Lire l'article →

Kantar et Médiamétrie, des sociétés spécialisées, ont établi un classement par pays des (...)

Lire l'article →

Sur le Plateau de l’émission matinale de la RTS « Kinkéliba », dans la revue de presse, (...)

Lire l'article →

C’est à croire que les émigrés clandestins sénégalais ne sont jamais à bout d’inspiration (...)

Lire l'article →