logo
 

POLITIQUE : LE BUREAU POLITIQUE DU PS AU BORD DE L’IMPLOSION. BAMBA FALL CLAQUE LA PORTE.

11/12/2017

Le bouillant maire de la Médina démissionne du bureau politique du parti socialiste.
Bamba Fall va incessamment formaliser cette décision radicale en déposant sa lettre de démission sur la table du patron des "verts", Ousmane Tanor Dieng, dès mercredi prochain.
Invité, ce jeudi 7 juillet 2016, de l’émission hebdomadaire (en wolof), "Yoon Wi" de la radio RFM, avec le journaliste Daouda Diouf, le pro-Khalifa Sall a expliqué qu’il ne peut continuer à siéger dans un bureau politique dirigé par un homme, Ousmane Tanor Dieng, pour ne pas le nommer ; qui envoie sans aucune retenue des jeunes "innocents" de son parti à la DIC (division des investigations criminelles).
Pour lui, "Ousmane Tanor rame à contre-courant de la massification du PS. Avec sa décision de traduire ses jeunes camarades en justice, il les écarte, de facto, du parti socialiste. Et ils ne seront pas les seuls. Ils vont quitter, à coup sûr, avec un nombre important de militants".
Bamba Fall révèle, par ailleurs, que ces jeunes socialistes du département de Dakar, notamment ceux de la Médina (chez lui) et de Grand-Yoff (chez son mentor Khalifa Sall), vont tenir un grand meeting, le 23 juillet prochain, à la place de l’obélisque.
Ce sera en présence de grands responsables socialistes comme Khalifa Sall ; maire de la ville de Dakar, Me Aïssata Tall Sall ; mairesse de Podor, Barthélemy Diaz ; maire de Mermoz-Sacré Coeur, entre autres gros bonnets du PS.
A l’occasion, lance l’édile de la Médina, "Nos jeunes camarades vont officialiser le gèle de toutes leurs activités politiques au PS. C’est des militants importants que nous allons perdre à cause des agissements de Ousmane Tanor et sa bande. Tout cela pour dire que le 1er secrétaire du parti socialiste ne travaille pas pour la massification de notre formation politique".
C’est notamment ce qui a poussé Bamba Fall à claquer la porte du bureau politique du PS.
Mais, précise-t-il, "Je quitte ce bureau politique dirigé par Ousmane Tanor Dieng, mais je reste au sein du parti socialiste".
Et, à l’en croire, il ne sera pas le seul responsable à tourner le dos à cet organe de décision du PS.
"D’autres vont suivre dans les jours qui viennent", prévient le Lieutnant de Khalifa Sall.
BKD...
(avec RFM)



Le Bureau politique du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie (BSD) s’est (...)

Lire l'article →

Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →