logo
 

Justice
Ouverture à Paris d’une audience pénale sur les avoirs de Karim Wade

26/04/2017

Affaire Karim Wade : le fils de l’ancien président a été gracié par Macky Sall en fin de semaine dernière, après avoir purgé la moitié de sa peine. Karim Wade avait été condamné à six ans de prison et 210 millions d’euros d’amende pour enrichissement illicite. Aussitôt libre, l’ancien ministre d’Etat a pris la direction du Qatar. Les autorités sénégalaises insistent sur un point : les sanctions financières et les procédures de recouvrement sont maintenues. C’est dans ce cadre que s’ouvre ce lundi à Paris une audience pénale concernant les avoirs de Karim Wade.

L’audience se tient au Tribunal de grande instance de Paris. Elle concerne les avoirs en France de Karim Wade et de son ami, Bibo Bourgi, également concerné par la grâce présidentielle.

La procédure vise deux appartements parisiens, tous deux situés dans le 16e arrondissement, l’un appartenant à Karim Wade et l’autre à Bibo Bourgi.

Selon une source proche du dossier, le but de cette audience est de déterminer si l’arrêt de la Cour de répression de l’enrichissement illicite peut s’exécuter en France. En clair, il s’agit de savoir si les biens de Karim Wade et de Bibo Bourgi peuvent être saisis ou non, au profit des autorités sénégalaises.

Libération controversée

De leur côté, les conseils de Karim Wade n’ont pas souhaité s’exprimer depuis la grâce accordée à leur client. Une libération qui alimente bien des débats. Mais pour la présidence, le message est bien clair : pas question de transiger sur les intérêts civils. A ce titre, le ministre de la Justice avance la somme de 50 milliards de francs CFA déjà récupérés par l’Etat.

D’après les avocats de l’Etat sénégalais, sept appartements et des terrains ont ainsi déjà été saisis à Dakar. A cela s’ajoute la société aéroportuaire AHS, placée sous administration de l’Etat.

Outre la France, le gouvernement sénégalais a lancé des procédures afin de saisir des comptes gelés à Monaco et au Luxembourg.



Cheikh Bamba Dièye, Me Aïssata Tall Sall, Moussa Tine, Moussa Sy, Dr Oumar Cissé, (...)

Lire l'article →

L’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) négocie avec les partis de (...)

Lire l'article →

L’ancien Président Abdoulaye Wade a frappé un grand coup. Il a enrôlé le fils du Khalife (...)

Lire l'article →

La lettre des conseils de Khalifa Sall au président Macky Sall n’a pas plu au maire de (...)

Lire l'article →

Cela fait exactement trois mois ce jeudi 20 février que Donald Trump a pris possession (...)

Lire l'article →

Le combat tant attendu par les amateurs risque de ne plus avoir lieu cette saison (...)

Lire l'article →

Premier ministre Abdoul Mbaye sera aujourd’hui devant le juge correctionnel pour une (...)

Lire l'article →

Les 130 Sénégalais expulsés des Etats-Unis menacent de s’immoler par le feu devant les (...)

Lire l'article →

Le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a publié un (...)

Lire l'article →

La loi sur la baisse du prix du loyer bute. Aujourd’hui, les bailleurs usent et (...)

Lire l'article →

L’affaire de l’accident survenu le 10 avril dernier au Seau Plaza a été jugée, hier, au (...)

Lire l'article →

Les avocats du maire de Dakar ont décidé de porter la bataille pour la libération de (...)

Lire l'article →