logo
 

Oumar Sarr à la merci de Macky

24/09/2017

En liberté provisoire, suite à son arrestation, son inculpation et son placement sous mandat de dépôt, Oumar Sarr est toujours à la merci des pouvoirs publics qui peuvent réactiver son dossier à tout moment, comme ils l’ont fait avec Barthélémy Dias.
En effet, la Chambre d’accusation de la Cour d’appel a rejeté la requête aux fins d’annulation introduite par les avocats du Coordonnateur du Pds. Selon “Les Echos”, le dossier qui dormait au niveau de la juridiction du second degré est maintenant renvoyé au Doyen des juges d’instruction qui a le feu vert pour continuer son instruction.
En décembre 2015, rappelons-le, Omar Sarr avait été cueilli chez lui à 4 h 45 min par des éléments de la Division des investigations criminelles (Dic) en civil. C’était suite aux informations publiées faisant état du financement de la campagne électorale de Macky Sall par des fonds russes et au communiqué qu’il a signé au nom du Comité directeur du Pds.
« L’argent sale, l’argent de la triche, l’argent du dopage dans l’athlétisme, l’argent de la drogue du sport, l’argent de la corruption sont au cœur des différentes campagnes de Macky Sall. Cet argent a financé sa campagne pour les élections municipales et locales de 2009, comme il a financé sa campagne pour l’élection présidentielle de 2012. Les deux victoires qu’il a obtenues sont des victoires malpropres. Ceux dont tous les mandats sont marqués du sceau de l’ignominie et de l’argent sale, qui organisent des procès déclarés non équitables, qui condamnent et détiennent arbitrairement en prison un opposant politique et qui mettent notre pays au ban de la communauté mondiale par le non-respect de sa signature internationale, ne peuvent espérer avoir droit à un minimum d’honneur en restant aux commandes de notre pays. La démission reste la seule porte de sortie pour les corrompus et les incompétents », écrivait Oumar Sarr dans un communiqué. Il avait fini par être inculpé par le Doyen des juges, puis placé sous mandat de dépôt. Il est présentement en liberté provisoire.



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →