logo
 

Mission au Darfour
Oumar Maal met en garde contre les abus sexuels

19/09/2017

Dans le cadre du maintien de la paix dans le monde, le Directeur général de la Police nationale, Oumar Maal, a présidé hier, la cérémonie de la remise de drapeaux au 7ème contingent SENFPU2 et au 3ème contingent de la MINUAD au Darfour. Soit deux contingents de 142 éléments chacun pour une durée d’un an.
« Chaque contingent contient 142 éléments de la police pour une durée d’une année », a fait savoir le Directeur général de la Police nationale lors de la cérémonie de la remise de drapeaux au 7ème contingent SENFPU2 et au 3ème contingent de la MINUAD au Darfour. Dans son discours, Oumar Maal a dit que ces drapeaux qui viennent d’être remis, symbolisent l’engagement moral de notre pays à accompagner le processus devant aboutir à une paix durable au Darfour et en Centrafrique. D’ailleurs, il rappelle que c’est par leur comportement, qui devra être exemplaire à tous points de vue, leur discipline et leur détermination sans faille, qu’ils les maintiendront très haut.
« Depuis son accession à la souveraineté internationale, le Sénégal a toujours adhéré aux principaux instruments internationaux garantissant la construction de la paix et la fraternité entre les peuples dans le monde », avance le DG de la Police, signalant que le Sénégal est classé septième au monde parmi les pays contributeurs de troupes dans le cadre des opérations de maintien de la paix organisée par les Nations Unies. « En ce qui concerne la composante de la Police de ces mêmes opérations, le Sénégal est premier en Afrique pour être présent en Haïti, au Mali, en Côte d’Ivoire, en République Démocratique du Congo, en Centrafrique, au Soudan du Sud et au Darfour qui est une région du Soudan. Cette confiance et l’estime que les Nations Unies ont placées sur le Sénégal résultent du comportement des troupes sénégalaises qui ont toujours fait montre d’une grande discipline et d’un professionnalisme avérés », se réjouit-il.
« Pour vous permettre de persévérer dans cette dynamique, vous avez suivi, pendant près de trois mois, une préparation axée principalement sur les techniques et compétences nécessaires au maintien de la paix. En effet, le programme que vous venez de suivre est conforme au curriculum de formation pré-déploiement initié par les Nations Unies », a appris Oumar Maal. Dans cette
même optique, il indique que la qualité des enseignements reçus leur permet d’apporter des réponses opérationnelles appropriées aux défis de divers ordres qui ne manqueront pas de se dresser devant eux.
« Je reste convaincu, à l’image de vos prédécesseurs déployés dans les autres théâtres d’opérations, que vous êtes prêts à accomplir, avec la compétence requise et avec la plus grande discipline, les missions qui vous sont dévolues pour un retour de la paix au Darfour et en république Centrafrique », lance-t-il. Mieux, il leur exhorte à se fonder sur toutes les actions dans le respect scrupuleux du mandat conféré par le Conseil de Sécurité des Nations Unies dont les axes majeurs demeurent, entre autres, la protection des civils, la sécurisation du personnel et des installations des Nations Unies ainsi que le contrôle du respect et la promotion des droits de l’homme. Il est question de rester au service exclusif de la paix dans les formes et les limites prescrites par ce mandat. Selon lui, l’engagement de ces agents au Darfour et en Centrafrique doit s’inscrire dans ce cadre d’éthique empreint de rigueur, de discipline, de confiance, d’estime, de respects des droits humains et de solidarité mutuelle.
En tout cas, il est persuadé que cela leur permettra de persévérer dans l’exécution de leur mission et de gagner, d’une part, le respect des populations civiles auxquelles ils devront respect et protection et, d’autre part, l’admiration des autres contingents présents dans le même théâtre d’opérations. « Ambassadeurs des Forces de Défense et de sécurité de notre pays, vous devrez garder haut le flambeau qui vous a été légué par vos prédécesseurs, en respectant les valeurs qui fondent notre Nation et la Devise de la Police Nationale à savoir, dans l’honneur, au service de la loi. Cette devise rapportée à l’échelle de cette mission onusienne et africaine reste alors dans l’honneur pour la règle des règles d’engagement », poursuit
Oumar Maal non sans recommander aux hommes de troupes s’abstenir pour ne pas tomber dans le travers qui gangrène le système de Nations Unies, notamment les abus sexuels. L’autre comportement irréprochable consiste à soigner sa mise et avoir de bons rapports avec la population et les autres contingents sur place pour rehausser l’image du Sénégal.



Le nouvel appel au dialogue lancé par le chef de l’État dernièrement ne semble pas (...)

Lire l'article →

Des menaces pèsent déjà sur la rentrée scolaire. Le Syndicat des enseignants libres du (...)

Lire l'article →

A la création du collège de Sindina dans le département de Sédhiou en 2010, sur les 213 (...)

Lire l'article →

Aliou Dionne, 80 ans, a été retrouvé pendu à un arbre hier, dimanche 17 septembre, au (...)

Lire l'article →

La formation du nouveau gouvernement est loin de convenir au leader du Fsd/Bj, Cheikh (...)

Lire l'article →

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques (...)

Lire l'article →

Étouba Séba, épouse de Kémi Séba, se veut prévenante. Elle déclare : « J’accuserais le (...)

Lire l'article →

L’ex-secrétaire d’État Youssou Touré, qui avait vertement attaqué le chef de l’État après (...)

Lire l'article →

En présentant ses excuses, samedi à son domicile, après ses attaques contre le chef de (...)

Lire l'article →

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs (...)

Lire l'article →

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris (...)

Lire l'article →

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en (...)

Lire l'article →