logo
 

OPÉRATION DE DEGUERPISSEMENT NOCTURNE

03/12/2016

La guerre entre marchands ambulants du marché des Hlm et la mairie persiste. Des policiers du groupement mobile d’intervention fortement armés ont encadré les agents municipaux sous la houlette de l’adjoint au maire , avec l’appui de la ville de Dakar pour mettre en branle l’opération "commune propre" initié par la mairie et les habitants des Hlm . Elle visait a désencombrer les axes qui mènent au marché et les ruelles envahies par les commerçants
Mais l’opération a viré a l’intifada. Car frustrés et énervés les quelques commerçants présents sur les lieux ont voulu sauvé leurs bagages et s’opposer au deguerpissement. Et c’est en usant des jets de pierres qu’ils ont tentés de faire face aux forces de l’ordre et aux agents de la mairie
Dans les affrontements, l’iman Modou Mamour Diakhaté responsable des marchands ambulants ,a reçu un coup de barre de fer et s’est évanoui. Il a été par la suite évacué par les sapeurs pompiers vers 00h 10 mn à l’hôpital général de Grand Yoff
Selon Thierno Ndoye, chef de brigade de désencombrement de la commune des Hlm "c’était depuis le mois de juillet passé qu’on leur a envoyé des sommations . Et chacun d’entre eux en a reçu une pour quitter les lieux sur les plus brefs délais" . Parceque a t-il ajouté la mairie a débloquée de gros moyens pour mettre des pavages allant jusqu’à la Cité Port sur l’avenue Cheikh Ahmadou Bamba. Et pou ce que ce projets soit réaliser il fait que les axes concernés soit libérés et nettoyés
Contraint de se plier malgré eux , les marchands ambulants ont crié haut et fort qu’ils n’entendent pas renoncer et qu’ils vont se battre pour revenir. Car déterminés à gagner leur vie en ce lieu. " ils nous ont surpris , mais nous ne nous laisseront pas faire. Cest le commencement de la guerre "a martelé un barre de fer à la main et des soupirs incessants Laye Diouf soutenant que "depuis 10 années je suis dans le marché chaque jour on paye 150 francs et pour certains même 300 voir 500 francs "il a asséné qu’il n’est pas question de céder. Durant les fêtes de Korite et Tabaski on nous vends des places à 150.000 FCfa . Alors qu’ils disent qu’on a recu des sommations moi je dis que cest pas vrai "a t-il pesté soulignant qu’ils ne partirons pas . Car n’ayant pas où aller

En effet , a indiqué Cheikh Thiam un autre marchand ambulant :" la quasi totalité d’entre nous a versé 300.000 F Cfa au maire des Hlm Ababacar Sadikh Seck qui nous a soit disant mis en rapport avec un promoteur du nom de Assane Fall qui doit construire un site en vue d’une centre commercial au Parc à Mazout qui se trouve à colobane . Et depuis lors ; nous n’avons rien vu nous interpelllons le khalif général des mourides cest notre dernier espoir"
Ngone Saliou Diop ledakarois.net



La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →

Le député Moustapha Cissé Lô recommande une commission d’enquête parlementaire « pour (...)

Lire l'article →

La Tunisie, candidate à l’organisation du prochain sommet de la Francophonie en 2018, (...)

Lire l'article →

Les éleveurs du Sénégal avaient pris l’engagement de payer la caution de Macky Sall pour (...)

Lire l'article →

Le débat sur le franc Cfa et la nécessité de création d’une monnaie sous régionale propre, (...)

Lire l'article →

En Côte d’Ivoire, quinze jours après sa suspension le procès de Simone Gbagbo va (...)

Lire l'article →

Un conseil interministériel sur le démarrage de la campagne de commercialisation de (...)

Lire l'article →

C’est l’un des thèmes clés du sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Madagascar : « (...)

Lire l'article →