logo
 

Abdoul Mbaye, Nafi Ngom Ndour, Ousmane Sonko
Ont-ils été sacrifiés pour protéger Alioune Sall ?

23/06/2017

À la lecture de certains événements, on ne peut pas s’empêcher de se poser certaines questions.
Le limogeage de la présidente de l’ofnac, Nafi Ngom Ndour, la suspension de l’inspecteur des impôts et domaines et président du PASTEF, Ousmane Sonko, et l’inculpation et la mise sous contrôle judiciaire de l’ancien premier ministre Abdoul Mbaye, nous laissent dubitatifs et perplexes. Tous ces trois ont un rapport direct ou indirect avec l’affaire dite PETROTIM.
Il est reproché, à tort ou à raison, à Alioune Sall, frère du président de la République, d’avoir vendu une licence d’exploration de pétrole à plusieurs milliards de FCFA, et ainsi d’avoir commis ce que l’on appelle un délit d’initié. À la suite d’une plainte déposée à l’Ofnac par un citoyen sénégalais, Mme Nafi Ngom Ndour avait ouvert une enquête sur ce dossier.
Et parmi les témoins que l’Ofnac a entendus, figure Mr Ousmane Sonko qui réclame que Alioune Sall doit plus de 90 milliards au trésor public sénégalais représentant les taxes sur le pactole qu’il a gagné en cédant sa licence. L’ouverture de cette enquête n’a pas plu, selon certaines sources, au locataire de l’avenue Roume.
Notre président n’a pas aussi apprécié la sortie de son ancien premier ministre Abdoul Mbaye qui a demandé, à travers un communique de son parti politique, à ce que tous les contrats signés par l’État du Sénégal soient rendus publics dont celui de PETROTIM naturellement.
N’est-il pas légitime alors de se poser la question de savoir si le président, pour étouffer l’affaire PETROTIM, donc protéger son frère, a sacrifié trois dignes fils de ce pays, qui méritaient à mes yeux d’être élevés au grade de l’ordre national du lion pour services rendus à la nation ?
Écoutez l’integralité de l’émission "Club de la Diaspora" Avec Amath Diouf



Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance (...)

Lire l'article →

Les députés ont adopté, lundi à l’unanimité le projet de loi modifiant les articles 75 et (...)

Lire l'article →

Le premier procès des « biens mal acquis » s’ouvre ce lundi 19 juin à Paris. Absent, le (...)

Lire l'article →

Le groupe djihadiste Nusrat Al-Islman a revendiqué l’attaque de dimanche dernier au (...)

Lire l'article →

Avec 47 listes, le scrutin des législatives du 30 juillet risque d’être un véritable (...)

Lire l'article →

Depuis plus de cent jours, les grilles de Rebeuss confinent Khalifa Sall au confort (...)

Lire l'article →

La cité religieuse de Touba est sous haute tension ce dimanche. Des échauffourées ont (...)

Lire l'article →

Le Port autonome de Dakar a réalisé de bonnes performances, lors de l’exercice 2016. Un (...)

Lire l'article →

Les responsables et militants socialistes des coordinations de Sor nord, du Faubourg (...)

Lire l'article →

Un drame s’est produit aux environs de 14 heures, ce dimanche, sur le tracé de (...)

Lire l'article →

L’attaque jihadiste contre un lieu de villégiature dimanche près de Bamako a fait deux (...)

Lire l'article →

Vitrine démocratique en Afrique par sa stabilité politique et sociale depuis (...)

Lire l'article →