logo
 

Me El hadj Diouf sur le groupe des libéraux
« On a manipulé tout le monde, Fada devrait être poursuivi pour faux ! »

28/03/2017

Le député et avocat Me El hadj Diouf avec ses arguments, a prouvé que le rejet de la liste du PDS déposée par Oumar Sarr n’était pas fondé en droit et que plutôt c’est celle de Modou Diagne Fada qui était usurpée. Selon lui, Modou Diagne Fada devrait même être poursuivi pour faux et usage de faux pour avoir reconduit sur sa liste les noms d’Aïda M’bodj ou encore de Oumar Sarr qui n’avaient pas signé sur sa liste.
Le bureau de l’Assemblée d’ailleurs, selon lui, est incompétent pour statuer sur la mise en place d’un groupe parlementaire. « Le bureau de l’Assemblée nationale est élu par les groupes parlementaires à part le Président ». Selon lui, on a voulu manipuler l’opinion.
Pour les autres sessions, dira-t-il, la déclaration politique de constitution de groupe est remise au Président de l’Assemblée avec la signature des déclarants. « Toute honte bue, ils ont déclaré qu’Omar Sarr étant simple député ne peut déposer ! Cela est faux, lors de la première session, c’est lui qui avait déposé. C’est politique ! »
Mais dira-t-il, quelqu’un qui n’est plus Président de groupe ne peut gagner. « Il n’y a pas modification, c’est un nouveau groupe qui vient lors de la nouvelle session. Un groupe à la fin de la session, il est mort, il n’existe plus. A la fin de chaque année, tous les mandats tombent. Mais, on nous dit que l’article 22 sauve Fada, ça veut dire que lui son mandat ne finit donc jamais ? Cela s’adresse au Président déjà choisi, lui on l’a pas choisi. Le groupe n’existe que s’il y a une déclaration de groupe en début de session, pas à la session précédente, » assure Me El Hadj Diouf.
« Modou Diagne Fada est un voleur »
Continuant sur sa lancée, l’avocat a par ailleurs taxé Modou Diagne Fada de voleur. « On dit que Fada humilie Abdoulaye Wade, mais il n’a humilié personne. Quand quelqu’un vous prend votre bien, mais c’est un voleur. Rien de plus ! Maintenant dans ce pays on fait l’apologie du vol. Il a gagné par rapport à quoi ? »

DAKARACTU



2012-2017. 5 ans de cohabitation heurtée entre les autorités étatiques et les syndicats (...)

Lire l'article →

« Plus que jamais, nous devons être unis face au terrorisme ». Ce sont en ces termes que (...)

Lire l'article →

La récente sortie de Monseigneur Benjamin Ndiaye lors de la présentation des (...)

Lire l'article →

De 2012, année de l’accession du Président Macky Sall à la tête de la magistrature (...)

Lire l'article →

A la commission de retrait des cartes d’identité biométriques logée à la Direction de (...)

Lire l'article →

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, est condamné à se battre sur deux tableaux. D’un côté, (...)

Lire l'article →

Le nouveau Président de la Gambie, Adama Barrow, tient à avoir une majorité confortable (...)

Lire l'article →

Il y a deux ans, le 23 mars 2015, le ciel tombait sur la tête de l’ancien ministre (...)

Lire l'article →

Le maire de la Médina, Bamba Fall, et ses co-prévenus dans l’affaire du saccage du siège (...)

Lire l'article →

En froid avec la direction du Ps, la maire socialiste de Podor, Aïssata Tall Sall, (...)

Lire l'article →

Je vais commencer par présenter mes sincères condoléances a toute la Ummah Islamique et (...)

Lire l'article →

Le Premier ministre, Mahammad Dionne, est attendu ce jeudi à l’Assemblée nationale pour (...)

Lire l'article →