logo
 

"Moustapha Diakhaté perçoit 5 millions hors salaire"

17/10/2017

Après avoir donné ce qu’il présente comme les preuves de ses accusations de surfacturations sur l’entretien du parc automobile de l’Assemblée nationale, Me El Hadji Diouf en a rajouté une couche.
"Le président de la majorité Benno bokk yaakaar a un fonds politique, qui n’est pas inscrit dans le budget, de 5 millions de francs Cfa hors salaire. Ce qui fait que Moustapha Diakhaté perçoit 9 millions par mois, affirme l’avocat qui faisait face à la presse ce jeudi. Le président de la minorité a quelques millions de moins que Moustapha Diakhaté."
Seneweb a tenté de joindre Moustapha Diakhaté pour recueillir sa réaction. Sans succès. Nos appel et message sur son mobile sont restés sans suite.
Après le président du groupe de la majorité, El Hadji Diouf s’est attaqué aux membres du bureau de l’Assemblée nationale et aux présidents de commission en dévoilant, pour le dénoncer, le niveau de leurs indemnités.
Il dit : "Tous les membres du bureau ont 1 million de plus. En plus, ils ont deux millions. Les présidents de commissions ont 1 million. Les vice-présidents ont trois millions. Les secrétaires élus ont trois millions. Les députés "prolétaires" n’ont que leurs salaires et 250 litres d’essence."
Au regard de ce traitement qu’il juge "illégal", l’avocat estime que cette 12e législature n’est qu’"une assemblée de magouille" et que l’Ige, la Cour des comptes et l’Armp devraient mener des missions d’audit au Parlement. Il rappelle que l’Armp avait tenté de scruter les procédures de passation des marchés, mais s’était heurtée au refus de l’institution.
Pour mettre un terme définitif à ces pratiques, Me El Hadji Diouf, qui est la tête de file de la coalition Leeral pour les législatives du 30 juillet prochain, recommande la solution finale : l’alternance. "Il faut me donner une majorité parlementaire à l’Assemblée nationale, sollicite-t-il. Il y a des gens qui viennent à l’Assemblée pour s’enrichir sur le dos des Sénégalais. Sur les factures, vous avez les preuves. Je demande aux Sénégalais, pour arrêter l’hémorragie, les magouilles, les dessous de table, leurs suffrages."



Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →

La prise de contrôle de l’Assemblée nationale par la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, (...)

Lire l'article →