logo
 

Me Amadou Sall sauve 36 fraudeuses au Bac

25/09/2017

Trente-six candidates au bac ont été arrêtées et jugées pour fraude. Elles sont tombées après qu’un surveillant de l’Immaculée Conception, où elles passaient l’examen, a découvert sur l’une d’entre elles un téléphone portable dans lequel un groupe constitué sur WhatsApp détenait les corrigés des épreuves d’espagnol.

Tous les membres de la communauté ont été jugés avant-hier, mardi 19 juillet. Selon Libération, qui donne l’information dans son édition de ce jeudi, les mises en cause s’en tirent avec une condamnation assortie de sursis grâce « à la brillante plaidoirie » de leur avocat, Me Amadou Sall.



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →