logo
 

Me Amadou Sall sauve 36 fraudeuses au Bac

26/05/2017

Trente-six candidates au bac ont été arrêtées et jugées pour fraude. Elles sont tombées après qu’un surveillant de l’Immaculée Conception, où elles passaient l’examen, a découvert sur l’une d’entre elles un téléphone portable dans lequel un groupe constitué sur WhatsApp détenait les corrigés des épreuves d’espagnol.

Tous les membres de la communauté ont été jugés avant-hier, mardi 19 juillet. Selon Libération, qui donne l’information dans son édition de ce jeudi, les mises en cause s’en tirent avec une condamnation assortie de sursis grâce « à la brillante plaidoirie » de leur avocat, Me Amadou Sall.



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →