logo
 

Macky, Prix "Champion de l’éducation" de l’ADEA

23/09/2017

Le Prix "Champion de l’éducation", initié par l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA), a été décerné jeudi au président Macky Sall pour son "engagement en faveur de l’éducation et de la formation" et les "multiples efforts accomplis pour une croissance soutenue du secteur", a constaté l’APS.

"L’ADEA vous décerne ce Prix de Champion pour affirmer toute sa reconnaissance pour votre engagement en faveur de l’Education", a dit la secrétaire exécutive de l’ADEA, Oley Dibba-Wadda, à l’ouverture officielle de la 11ème Triennale de l’éducation et de la formation en Afrique, au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD).

Elle a souligné que c’est une façon pour l’ADEA de magnifier également les "énormes investissements consentis par le Chef de l’Etat avec la plus grande part du budget national réservée au secteur de l’Education".

Elle a cité, à ct égard, l’augmentation du budget consacré à ce secteur, qui est passé de 417 milliards de francs CFA en 2011 à 710 milliards de francs CFA en 2017, sans compter les investissements au niveau des infrastructures.

"Cette distinction va être comprise non pas comme une fin en soi, mais comme un encouragement, une incitation à maintenir nos efforts en faveur d’une éducation de qualité, une éducation pour tous, mais surtout une éducation pour les jeunes et les femmes", a réagi Macky Sall lors de son discours.

En tant que "pur produit de l’école publique, je ne peux m’empêcher de saisir cette opportunité pour exhorter les entités étatiques, le secteur privé, la société civile, les experts, les populations, à faire de l’éducation une priorité absolue", a plaidé le président Sall.

Il occupe la présidence du Comité des dix chefs d’Etat pour l’éducation de l’ADEA. La Triennale 2017, prévue initialement à Marrakech (Maroc), a été délocalisée au "dernier moment à Dakar, grâce à l’engagement du chef de l’Etat".

"Revitaliser l’éducation dans la perspective du programme universel 2030 et de l’Agenda 2063 pour l’Afrique", est le thème de la Triennale 2017, qui prend fin vendredi.

Les résultats de la Triennale viendraient parachever la mise en œuvre de l’Agenda 2063 pour l’Afrique et contribueraient à la réalisation du Programme 2030 sur les Objectifs de développement durable (ODD).
ADL/ASB/ASG



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →