logo
 

Me Wade
« Macky est pire que les présidents fascistes »

28/05/2017

L’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, a adressé une correspondance au Secrétaire général adjoint du Parti démocratique sénégalais pour lui demander d’organiser une « Journée de la Démocratie et de la Liberté ».

Dans sa lettre, Me Wade rappelle que « Le CIRDI (Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements : NDLR) dans une décision dans l’affaire Sénégal contre Bibo Bourgi vient de donner raison à Karim dans la mesure où il établit que les sociétés AHS appartiennent exclusivement à Bibo Bourgi et à son frère Abdoukhalil Bourgi ». Cela signifie, commente-t-il, que pour Karim il n’y a pas d’enrichissement et encore moins d’enrichissement illicite.

« C’est tout l’échafaudage de Macky Sall qui s’écroule du sommet des arrêts de la Cour Suprême à l’instruction de la Commission d’instruction de la CREI », fait-il savoir.

« M. Badio Camara, le procureur général, les magistrats de la Cour et de l’instruction qui ont montré beaucoup de zèle à donner satisfaction à la lubie de Macky Sall, en soutenant un échafaudage juridique qui n’avait d’autre objet que la liquidation d’un adversaire politique, devraient, s’ils avaient le sens de l’honneur, présenter leurs excuses au peuple sénégalais et démissionner », fait remarquer l’ancien chef de l’État.

C’est donc, indique-t-il, une grande victoire qu’ils viennent de remporter après plus de trois années de lutte « durant lesquelles (leurs) responsables et militants ont payé le prix fort, la radiation, la matraque, la dispersion violente de (leurs) réunions, l’emprisonnement ». « Il est rare de trouver dans les annales, même chez les présidents fascistes, l’extension des pratiques aussi anti-démocratiques à l’emprisonnement du Président des étudiants et celui des Jeunes d’un Parti », lâche-t-il.

Me Wade note dans sa missive que « de nombreux militants demandent au Parti de fêter cet événement ». « Je soutiens cette idée et vous demande de me soumettre un programme et, surtout, l’exploitation que vous voulez en faire au centre de laquelle se trouvent les leçons à donner sur la démocratie et les Droits de l’Homme. Si l’affaire Karim alimente la réflexion des Sénégalais et enrichit la démocratie, elle sera, malgré tout, positive. Je vais incessamment vous présenter un projet d’organisation d’une journée avec des conférences, des débats, des meetings dans les instances horizontales du Parti comme dans les structures verticales telles que la Fédération des femmes, la Fédération des jeunes, la Fédération des hommes d’affaires, la Fédération des arabisants et Maitres Coraniques. Vous pouvez l’appeler, par exemple, Journée de la Démocratie et de la Liberté », annonce le « Pape du Sopi ».



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →