logo
 

Abdoulaye Wade
“Macky est la marionnette des dinosaures qui pullulent autour de lui”

02/12/2016

En conclave avec quelques caciques du Parti démocratique sénégalais (Pds) dans sa maison de Versailles, Me Abdoulaye Wade, Secrétaire général du Pds, pense que tout ce qui se passe à l’Assemblée nationale, avec Fada qui refuse de se plier à sa volonté, est la faute de Macky Sall.

« Ce n’est personne d’autre que Macky Sall qui tire les ficèles dans ce jeu. Il manipule certains responsables du parti, à qui il ne reste aucune dignité. Concomitamment à ses manœuvres, il est lui-même la marionnette des dinosaures qui pullulent autour de lui et le mènent à la baguette. Ils l’ont complètement phagocyté. Franchement, il m’arrive d’avoir de la peine pour lui, car je sais qu’il a les mains liées et est maintenant totalement dépassé par la tournure des choses. Il est dans un engrenage indicible. Il marche et agit sous la dictée », déclare l’ancien Président de la République. Des propos rapportés par « L’Observateur ».

Le « pape du Sopi » croit savoir exactement ce qui s’est passé à l’hémicycle. « Quand Fada les a informés de ma décision de le faire remplacer par Aïda Mbodji, il a reçu des propositions d’aide si toutefois il voulait se rebeller et s’opposer au changement à la tête du groupe parlementaire. Et comme Macky Sall à lui seul ne pouvait pas faire aboutir le torpillage de la constitution de notre nouveau groupe, il a fallu tout mettre en œuvre à l’Assemblée nationale, discuter en catimini avec certains leaders de Bennoo Bokk Yaakaar, ceux connus et reconnus pour l’animosité qu’ils nourrissent envers le Pds, pour réussir le coup fourré. C’est tout un système qui cherche à nous barrer la route de la reconquête démocratique du pouvoir. Fada a fait fi des propositions de ses proches, qui lui demandaient de démissionner de son mandat parlementaire pour sauvegarder sa dignité. Il a préféré, après en avoir parlé avec ses partisans, me tenir tête en s’alliant avec nos adversaires », dit-il, selon toujours « L’Observateur ».

Il conclut en disant que le combat va se poursuivre et « si les circonstances l’exigent », il reviendra au Sénégal.



La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →

Le député Moustapha Cissé Lô recommande une commission d’enquête parlementaire « pour (...)

Lire l'article →

La Tunisie, candidate à l’organisation du prochain sommet de la Francophonie en 2018, (...)

Lire l'article →

Les éleveurs du Sénégal avaient pris l’engagement de payer la caution de Macky Sall pour (...)

Lire l'article →

Le débat sur le franc Cfa et la nécessité de création d’une monnaie sous régionale propre, (...)

Lire l'article →

En Côte d’Ivoire, quinze jours après sa suspension le procès de Simone Gbagbo va (...)

Lire l'article →

Un conseil interministériel sur le démarrage de la campagne de commercialisation de (...)

Lire l'article →

C’est l’un des thèmes clés du sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Madagascar : « (...)

Lire l'article →