logo
 

Affaire Ndiaga Diouf
Les très graves accusations de Barth contre Wade

23/09/2017

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation de coups mortels, Barthélémy Dias promet de faire de fracassantes révélations. Lesquelles désignent l’ancien Président Abdoulaye Wade comme le commanditaire de l’attaque de la mairie de Mermoz-Sacré Cœur au cours de laquelle le jeune Ndiaga Diouf serait mort en décembre 2011.
L’édile socialiste est accusé d’avoir tué ce dernier. Ses collègues députés ont levé son immunité parlementaire pour qu’il réponde à la justice.
« Dans 48 heures, je prouverai que la piste des commanditaires renvoie au plus haut responsable du Parti démocratique sénégalais, annonce Barthélémy Dias. (…) Avant d’aller au procès, je donnerai aux Sénégalais le plaisir d’entendre, eux-mêmes, la voix du Président Wade, et de savoir à quel point le Pds est un parti violent. (…) Vous entendrez ce qu’Abdoulaye Wade avait eu à dire concernant les membres de la sécurité qu’il a eu à envoyer à la mairie de Mermoz-Sacré Cœur et dans d’autres domiciles de responsables politiques, au prétexte qu’il avait un message à nous livrer. »
Le député socialiste jure qu’« il n’était pas question de (lui) lancer un message, mais de (le) tuer ». Il affirme que, dans ce dessein funeste, une grande figure de la lutte est impliquée, et il compte la dénoncer. Il donne un avant-goût : « Il y a une grande école de lutte qui porte le nom d’un grand lutteur qui fut roi des arènes il y a quelques mois de cela. Vous verrez à quoi ressemblait ce complot qui visait ma personne. »
Mais Barth se veut clair : il ne s’agit pas de trainer l’ancien chef de l’État devant un juge. Son souhait est tout autre. Il explique : « Je considère que Wade est trop vieux pour être traduit en justice. La majorité des Sénégalais ne souhaiterait pas voir Wade devant un tribunal. Mais le Pds doit venir répondre des actes ignobles qu’il a eu à poser tout au long de son magistère. »



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →