logo
 

Licenciements abusifs
Les travailleurs d’Expresso ne rêvent plus

23/10/2017

Le réveil est brutal à Expresso Sénégal. Entre licenciements abusifs et intimidation, les travailleurs n’osent plus y rêver, pour reprendre le slogan de l’opérateur de téléphonie. Ceux-ci sont montés au créneau pour faire face « aux dérives » de la direction. Le personnel a d’ailleurs saisi l’Inspection du travail, par une lettre dont l’objet s’intitule : « Mémoire de défense contre la Direction d’Expresso pour tentative d’intimidation ». La même correspondance a été envoyée au ministre du Travail, au Haut conseil du dialogue social et au Directeur du travail.
Dans la lettre, les travailleurs attirent l’attention des autorités compétentes sur « la situation très précaire et les mauvais traitements des travailleurs ». A les en croire, la direction est en train de les intimider en leur servant à chaque fois comme bon lui semble, des demandes d’explication sans aucun motif réel et sérieux. Pire, la direction adresse parfois des lettres d’avertissements dans demande d’explication au préalable.
Selon des sources à Expresso, la Direction prétexte des objectifs non atteints sur les activations des puces par les travailleurs pour créer des problèmes. « L’objectif, c’est 200.000 nouveaux clients par mois, ce qui fait 2, 4 millions de clients sur toute l’année 2017. Ce qui est un objectif fantaisiste, que nous ne pourrons atteindre, dans la mesure où Orange même ne parvient pas à faire 2 millions de nouveaux clients par an », note la source qui requiert l’anonymat.



Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →

La prise de contrôle de l’Assemblée nationale par la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, (...)

Lire l'article →