logo
 

Les tirailleurs sénégalais en voie d’obtenir la nationalité française ?

17/12/2017

Le président français François Hollande s’est engagé mardi à faciliter l’octroi de la nationalité française aux tirailleurs sénégalais qui ont combattu dans les rangs de l’armée de 1857 à 1960.
« J’ai demandé que des instructions très claires soient données pour qu’il y ait toutes les facilités leur permettant d’accéder à la nationalité française », a déclaré le chef de l’État à l’issue de son entretien avec le président sénégalais Macky Sall, à Paris.

« C’est eux qui formeront cette demande mais on compte bien marquer notre reconnaissance. Il n’y a pas plus belle reconnaissance que de pouvoir accueillir ces anciens combattants dans la nationalité française », a ajouté François Hollande.
« Sur les 30 ayant entrepris ces démarches à Bondy, 29 ont essuyé un refus »
Les tirailleurs sénégalais, terme qui regroupe les soldats recrutés dans toutes les colonies françaises en Afrique, ont été engagés aux côtés de la France dans ses différentes opérations militaires de 1857 à 1960.
Une pétition appelant à la naturalisation des tirailleurs sénégalais a été lancée en novembre par une élue socialiste de Bondy, en banlieue parisienne, Aïssata Seck, elle-même petite-fille de tirailleurs sénégalais, qui suit depuis plusieurs années les demandes de naturalisation déposées par ces anciens soldats.
« Sur les 30 ayant entrepris ces démarches à Bondy, 29 ont essuyé un refus », indiquait-elle en novembre à l’AFP, en soulignant notamment la difficulté de fournir des documents d’état-civil pour ceux nés dans des villages où les registres de naissance n’existaient pas.
Omar Sy, Jamel Debbouze… Ils ont signé la pétition
Selon le dernier chiffre communiqué sur le site change.org, la pétition a réuni à ce jour plus de 60 000 signatures, dont celles de l’acteur Omar Sy, du comédien Jamel Debbouze et de l’ancien ministre et président de l’Institut du monde arabe, Jack Lang.
Moins d’un millier de ces anciens soldats vivent aujourd’hui en France et pourraient bénéficier de cette mesure, selon les autorités.



Le Bureau politique du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie (BSD) s’est (...)

Lire l'article →

Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →