logo
 

Réunion des responsables africains de renseignements à Kigali
Les responsables africains de renseignements...

26/06/2017

Les responsables africains de renseignements sont arrivés dimanche à Kigali pour participer à la 13e Conférence du Comité des services de renseignement et de sécurité en Afrique (CISSA).

Sous les auspices du Service national des renseignements et de la sécurité du Rwanda, la réunion se déroulera du 1er au 6 août au Centre de la Convention à Kigali.

La conférence se tiendra sous le thème : "La lutte contre la menace croissante de l’abus de la juridiction universelle contre l’Afrique".

Ce sera une occasion de "souligner comment le Rwanda a été victime de cet abus par certaines puissances occidentales qui, au lieu de traduire en justice les auteurs de génocide et leurs deniers vivant dans leur pays, ciblaient ceux qui ont arrêté le génocide contre les Tutsis", selon un communiqué publié par les autorités rwandaises avant la conférence.

La justice française en 2007 et celle en Espagne l’année suivante, ont mis en accusation un certain nombre de Rwandais, les accusant d’avoir commis des crimes contre l’humanité. Ces pays sont considérés comme ayant permis à leurs juges d’abuser de la disposition de la juridiction universelle. Le Rwanda a fait valoir que ces actes d’accusation ont été politiquement motivés.

La réunion des maîtres espions examinerait également des stratégies pour inverser la tendance à cibler uniquement les Africains, indique le communiqué.

L’organisation de la conférence sera également une occasion de montrer les réalisations du Rwanda et ses politiques de développement, 22 ans après le génocide contre les Tutsis, ainsi que l’image de marque Rwanda en tant que pays de destination pour les conférences et les événements, selon les organisateurs.

Le CISSA regroupe 51 organisations de renseignements africains. Il a été établi en 2004 à Abuja, au Nigeria, pour aider l’Union africaine et ses institutions à répondre efficacement aux défis de sécurité en Afrique.

Il a également été conçu comme une mécanisme de dialogue, d’étude, d’analyse, de conseil, de concertation, et d’adoption de stratégies communes, permettant aux services de renseignements africains de faire face aux défis de sécurité communs.

La Conférence est l’organe suprême de l’organisation qui se réunit une fois par an dans un Etat membre, normalement sur une base de rotation selon les régions.



Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du (...)

Lire l'article →

Malgré la baisse de 10%, l’électricité coûte toujours cher au Sénégal, selon Macky Sall. (...)

Lire l'article →

Amnesty international Sénégal, la Rencontre africaine des droits de l’homme (Raddho) et (...)

Lire l'article →

Après les attaques de Bamako dimanche, des informations des services secrets français (...)

Lire l'article →

Landing Savané est en colère. Le Secrétaire exécutif de And Jef/ Pads authentique a (...)

Lire l'article →

Le nouveau forage construit à Dolly par le programme d’urgence de développement (...)

Lire l'article →

Le directeur des droits et de la protection de l’enfant et des groupes vulnérables, (...)

Lire l'article →

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, (...)

Lire l'article →

Le gouvernement et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) vont entamer (...)

Lire l'article →

Le président de la République, Macky Sall a promis, lundi, de prendre en charge les 3 (...)

Lire l'article →

Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance (...)

Lire l'article →

Les députés ont adopté, lundi à l’unanimité le projet de loi modifiant les articles 75 et (...)

Lire l'article →