logo
 

Les mendiants de Dakar rejouent la Grève des Battus au tribunal

24/05/2017

Il fallait faire le déplacement au tribunal régional de Dakar pour voir. Hommes, femmes, en béquilles, chaises roulantes ou rampants, aidés parfois par des tierces personnes, ont pris d’assaut la salle 7 du tribunal départemental. A côté de ces personnes vivant avec un handicap, des parents, amis, sympathisants, sont venus soutenir les 7 handicapés jugés pour mendicité publique, le 22 juillet dernier.

L’audience a démarré à 11h 30mns. A l’arrivé du président du tribunal, les visages se crispent. Le réquisitoire du Procureur est un peu plus sévère. Dix jours de prison ferme pour Awa Fall, Awa Gning, Awa Seck, Khoudieu Lèye, Koura Ndiaye. Et la relaxe pour les Sokhna Kébé et Mamadou Sy, au bénéfice du doute.

Au dehors une foule immense de personnes vivant avec handicap venues manifester leur solidarité. Brassards rouges attachés au bras, ils crient leur ras-le-bol. Cheikh Hanne moulé dans sa veste de couleur bleue lunette blanche, déverse sa colère. « Nous ne voulons qu’une seule chose, que nos compatriotes soient parce qu’ils n’ont rien fait de mal. S’ils veulent emprisonner des gens, ils n’ont qu’à aller chercher ailleurs. Nous ne faisions que mendier pour survivre et prendre en charge nos familles ».

Pour les défendre, un pool d’avocats s’est constitué. Entre autres, Me El Hadji Diouf, Me Amadou Sall, Me Souleymane Ndéné Ndiaye, Me Masokhna Kane.

Chamsidine Sané

nts de Dakar rejouent la Grève des Battus au tribunal

Il fallait faire le déplacement au tribunal régional de Dakar pour voir. Hommes, femmes, en béquilles, chaises roulantes ou rampants, aidés parfois par des tierces personnes, ont pris d’assaut la salle 7 du tribunal départemental. A côté de ces personnes vivant avec un handicap, des parents, amis, sympathisants, sont venus soutenir les 7 handicapés jugés pour mendicité publique, le 22 juillet dernier.

L’audience a démarré à 11h 30mns. A l’arrivé du président du tribunal, les visages se crispent. Le réquisitoire du Procureur est un peu plus sévère. Dix jours de prison ferme pour Awa Fall, Awa Gning, Awa Seck, Khoudieu Lèye, Koura Ndiaye. Et la relaxe pour les Sokhna Kébé et Mamadou Sy, au bénéfice du doute.

Au dehors une foule immense de personnes vivant avec handicap venues manifester leur solidarité. Brassards rouges attachés au bras, ils crient leur ras-le-bol. Cheikh Hanne moulé dans sa veste de couleur bleue lunette blanche, déverse sa colère. « Nous ne voulons qu’une seule chose, que nos compatriotes soient parce qu’ils n’ont rien fait de mal. S’ils veulent emprisonner des gens, ils n’ont qu’à aller chercher ailleurs. Nous ne faisions que mendier pour survivre et prendre en charge nos familles ».

Pour les défendre, un pool d’avocats s’est constitué. Entre autres, Me El Hadji Diouf, Me Amadou Sall, Me Souleymane Ndéné Ndiaye, Me Masokhna Kane.



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →