logo
 

Abdoul Mbaye Vs Aminata Diack
Les confessions intimes

28/05/2017

Devant le tribunal Correctionnel de Dakar, Abdoul Mbaye et son ex épouse ne se sont pas fait de cadeaux ce jeudi. En effet, les deux ex conjoints ont étalé les secrets intimes de plusieurs dizaines d’années de mariages à la barre.

« C’est sa deuxième épouse qui se cachait derrière »

S’exprimant sur le fond lors du procès, Abdoul Mbaye d’expliquer : « Nous avons signé une requête conjointe qui a été adressée au tribunal départemental de Dakar. Cependant, je n’ai jamais reçu d’ordonnance. Par la suite, j’ai appris qu’elle a été déposée au niveau de l’état civil avant qu’on ne me remette un livret de famille qui porte sur la séparation des biens. Puis je me suis remarié en 1998 », rapporte le Journal L’enquête dans sa livraison de ce vendredi.

Mais, Aminata Diack, l’ex épouse de l’ancien premier ministre de Macky Sall dément : « Il m’a présenté une requête préparée à sa demande et j’ai signé. Mon rôle s’est juste limité à cette signature. J’ai trouvé inélégant de ne pas signer le courrier. C’est après que je me suis rendu compte que ce qui se cachait derrière, c’est sa deuxième épouse et les adoptions. En 2007, Abdoul Mbaye m’a dit que ce qu’on avait fait n’était pas bon », révèle la dame à la barre.

« Elle ne dit pas la vérité »

La réplique du banquier ne se fera pas attendre : « c’est absolument inexact, elle ne dit pas la vérité », rapporte toujours d’enquête. Mais, Mme. Diack de maintenir ses propos : « Mon-ex-mari a menti je maintiens mes propos. Il peut dire tout ce qu’il veut, mais c’est comme ça que cela s’est passé. Son argumentaire était lié à l’adoption d’un enfant. Il m’a dit qu’il voulait être juste », précise-t-elle.

« Je ne lui ai jamais demandé 1000 f »

Devant le Juge, Abdoul Mbaye dira qu’il ne sait pas le faux qu’on lui reproche. Car indique-t-il : « Pendant 30 ans j’ai exclusivement en charge notre ménage. Je n’ai jamais demandé 1000 f Cfa à mon ex épouse pour assurer le fonctionnement de la maison. J’ai toujours subvenu à ses besoins, que ce soit sa santé, son habillement, ses voyages. Je l’ai amené faire le pèlerinage à la Mecque. J’ai payé les frais de son opération en Europe alors qu’elle travaille dans la santé, y compris les voitures que je lui ai achetées. Après ses 50ans, je lui ai offert un chèque de 50 millions », dit-il.

« Je ne l’ai pas épousé pour l’argent »

Sur la tentative d’escroquerie, le Président de l’Act de dégager en touche : « Je ne vois pas de les biens que j’aurais tenté de lui escroquer. J’avais choisi la communauté des biens. Mais en 1994, j’ai décidé de changer de régime, parce que j’ai pensé que cela devait être gênant sur la base d’endettement que je devais engager (…) De plus, je vivais dans une situation difficile avec mon épouse. Ce faisant, j’ai quitté notre principale maison, en juillet 1998. Je ne suis jamais retourné là-bas. Nous avons deux maisons. Je lui ai fait une proposition à ce que cette villa de 2 000 m² avec piscine sise à Yoff où elle vit seule, revienne à nos 3 enfants. Mais cela m’a été refusé », ajoute Abdoul Mbaye. Mais, à ces propos d’Abdoul Mbaye, Mme Diack de répondre sêchement : « Je ne l’ai pas épousé pour l’argent et il semble dire que l’argent ne l’intéresse pas. Cependant il nous a fait perdre notre bonne réputation. Ce que l’argent ne peut pas acheter ».



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →