logo
 

URGENT/Brexit
Le Royaume-Uni sort de l’Europe

26/05/2017

Les Britanniques ont voté pour une sortie de l’Union européenne (Brexit), selon les estimations vendredi matin des principaux médias du pays, à l’issue d’un référendum historique. Les derniers sondages donnaient le maintien gagnant.

Brexit, le jour d’après. Les Britanniques ont voté à l’occasion d’un référendum historique pour une sortie de l’Union européenne, selon les projections de la BBC et de Sky News ce vendredi, après dépouillement des bulletins dans 302 des 382 centres.

Aux premières heures de la matinée, le Brexit, ou British Exit, réunissait 52% des voix. La participation au scrutin a été forte, avec 72,2% selon le chiffre officiel. Après une campagne virulente marquée par l’assassinat de la députée travailliste pro-Europe Jo Cox, la moyenne des sondages des trois derniers jours donnait pourtant le maintien gagnant à 51%.

Si on attendait toujours le verdict définitif des grandes villes, dont Londres, qui devrait avoir voté très majoritairement pour un maintien, le nombre de voix restant à dépouiller ne devrait pas changer le résultat final.

La sortie des Britanniques de l’UE prédite par les médias entraîne un vertigineux plongeon dans l’inconnu pour leur économie, qui risque de pâtir d’un choc d’incertitudes avec une croissance ralentie et un chômage en hausse à la clef. Les partisans du maintien dans l’Union européenne en avaient fait leur principal argument de campagne mais cela n’a pas suffi : le Royaume-Uni va désormais affronter les vents tourbillonnants générés par sa décision de partir.

Dans l’immédiat, c’est une mini-tempête financière qui pourrait souffler non seulement sur la City de Londres mais aussi au large des côtes britanniques. Voir la cinquième puissance économique mondiale quitter le navire européen aura en effet un impact planétaire.

La Bourse de Hong Kong a plongé de 5%, celle de Tokyo de 8%, et celle de Londres et des autres grandes places financières risquent d’en faire autant. Le marché obligataire va connaître de fortes tensions et la livre sterling chère aux sujets de sa majesté chutait à 1,33 dollar dans les échanges asiatiques, perdant ainsi 10% dans la journée —le célèbre hommes d’affaires George Soros lui a prédit une dégringolade d’au moins 15%.



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →