logo
 

Une affaire symptomatique jugée au tribunal de la grande correctionnelle
Le professeur d’université traine toute sa famille devant la barre

05/12/2016

Qui aurait cru que toute une famille pourrait être conduite devant la justice, c’est le cas de cette famille Mbaye qui était auparavant une famille heureuse composée de maman poule et des enfants remarquables jusqu’à un bon jour où la famille décida la dislocation. Une famille qui se déchirent et soldent leurs comptes devant le juges. Par ailleurs, si le couple Diallo essaye de sauver leur mariage d’autre coté la famille de Khady Mbaye essayaient de mettre tous les outils en place pour que cette dernière qui est accusé de Bigamie et adultère ne se divorce pas avec son premier mari El hadj Malick Diouf.
Attraits hier devant la barre du tribunal de la grande correctionnelle la dame Khady Mbaye accompagné des autres prévenus qui ne sont d’autres que sa mère, sa sœur, ses frères et son deuxième époux s’explique" juste après la naissance de notre deuxième enfant , j’ai constaté que mon tendre époux ne m’ apporte plus d’ assistance sur ces entrefaites j’ai décidé de demander le divorce". Ainsi, d’après Khady mbaye sa mère l’avait chassé de la maison et quand elle est venue pour l’informer de son second mariage elle n’a pas pipé mot, j’ai même acheté des colas pour mériter son pardon". En outre, Omar mbaye ingénieur en informatique basé en France et la dame Khady mbaye professeur d’université filaient le parfait amour comme Romeo et Juliette. Sur ce, le mari coque à envoyer chaque fin du mois la somme 650 milles francs cfa pour la scolarité de ses enfants et la dépense quotidienne.
Selon Omar Mbaye, sa sœur Khady mbaye était agité ce jour-là et elle n’a pas voulu se soigner raison pour laquelle Mouminatou Mbaye une des sœurs et médecin militaire l’a injecté du valium pour l’a calmé et puis l’amener chez un marabout en Casamance pour la guérir. Ce que sa sœur Mouminatou Mbaye confirme en disant devant la barre " J’étais obligée de l’administrer une dose de valium car elle était agitée et si mes frères l’ont ligotes c’était pour l’amener se soigner à l’hôpital psychiatrique parce qu’elle a des troubles mentaux. Pour les avocats de la partie civile les faits sont constants et ne souffrent d’aucune contestation el hadj Malik Diouf entretenait ses enfants payait le loyer et la scolarité des enfants le délit de bigamie est constitué elle n’a pas produit l’acte de divorce. De ce fait, l’heure est grave et la situation est terrible du fait qu’une famille se déchire à cause d’un instruit, d’un pauvre peintre fatigué qui cherche dans le quartier un éventuel client. Ainsi, toujours pour les avocats, le sieur Diallo fait partit de ce lot d’homme qui cherche à tirer profit de cette dernière, ou il a marabouté au Mali et à son retour, la dame ne voulait plus voir sa famille tout en y ajoutant que peut être le sieur Diallo est plus performant que Diouf. Pour cela, il réclame la somme de 1mùilliards de f cfa. Malgré ces déclarations, le ministère public dans son réquisitoire déclare que pour le délit de vol en réunion, des rumuneraires et objets ont disparu mais on ne sait pas qui a défense demande qu’on renvoi cette famille des fins de la poursuite. Finalement, le tribunal a décidé de mettre l’affaire en délibéré jusqu’au 22 mars prochain.
Ngonesaliou Diop ledakarois.net



La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →

Le député Moustapha Cissé Lô recommande une commission d’enquête parlementaire « pour (...)

Lire l'article →

La Tunisie, candidate à l’organisation du prochain sommet de la Francophonie en 2018, (...)

Lire l'article →

Les éleveurs du Sénégal avaient pris l’engagement de payer la caution de Macky Sall pour (...)

Lire l'article →

Le débat sur le franc Cfa et la nécessité de création d’une monnaie sous régionale propre, (...)

Lire l'article →

En Côte d’Ivoire, quinze jours après sa suspension le procès de Simone Gbagbo va (...)

Lire l'article →

Un conseil interministériel sur le démarrage de la campagne de commercialisation de (...)

Lire l'article →

C’est l’un des thèmes clés du sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Madagascar : « (...)

Lire l'article →