logo
 

ACCUSE DE VIOL ET PEDOPHILIE SUR UNE FILLE DE 8 ANS
Le père de famille pervers encourt la peine de 6 ans de prison

09/12/2016

Né en 1969, et père de 7 enfants, Baye Babou risque de passer six longues années en prison. Entre ses dénégations et ses tergiversations, il y’a de l’autre côté, une fille de 8 ans, très pointue et fidèle dans sa narration des faits.

C’est avec un grand pincement au cœur que la dame K. Fall qui est la mère adoptive de la victime, s’est présentée au commissariat de Sangalkam, pour déposer plainte contre le sieur B. Ndiaye allias baye Babou pour viol et pédophilie. Une affaire qui a été jugée hier devant le tribunal des flagrants délits. Les faits se sont déroulés le jeudi 5 mai dernier au quartier de Keur Ndiaye Lo Ndiaye ou la dame Fall a surpris la fillette entrain de remettre sa culotte. Tout de suite, son attention a été attirée par la mine déconfite de cette dernière. Craignant le pire, elle l’a pressé de questions. C’est ainsi que cette dernière, après quelques minutes d’hésitation, lui a tout raconté. A l’enquête préliminaire comme à la barre, la dame a expliqué que le jour des faits, elle s’était absenté quelques minutes pour aller acheter du « thiouraye ». C’est à son retour dit-elle, vers les coups de 19h qu’elle a surpris Baye Babou tremblé comme une feuille au moment où sa fille F.K était en train de soulever son bas. Là son sang ne fit qu’un tour. Et il faut dire que ses craintes se sont par la suite confirmées avec les confessions de la fille qui lui a raconté dans les détails la scène. Selon la fille de 8ans « c’est au moment où on regardait l’émission de Kouthia show vers les environs de 18h, que je lui ai demandé de me faire écouter le son de Nicolas Sarr. Sur ce, il m’a ordonné de me déshabiller. Des ordres que j’ai exécutés sans piper mot. Alors, sans hésiter, il m’a pris et m’a posé sur lui avant de sortir son pénis pour me le frotter ». Elève en classe de CP, elle ajoute que ce n’est pas la première fois que le sieur Ndiaye qui vient souvent dans leur chambre pour regarder la télé, lui fait des attouchements. « A plusieurs reprises, il a mis son doigt sur mes parties intimes et à chaque fois, lorsqu’il entend les bruits de ma mère, il m’ordonne de me rhabiller et de ne rien dire à ma mère ».

Des propos qui ont étonné le tribunal. En effet, la victime dans ses propos avait noté que le sieur Babou avait l’habitude de faire ses mêmes actes ceci n’étant pas la première fois mais la énième fois. Ce qui a suscité l’émotion dans la salle jusqu’à faire pleurer le père de la victime. Et pour se faire bien conscience, le mis en cause a indiqué que s’il voulait faire ces choses, il le ferait avec la mère de la fille, mais pas avec cette dernière. Malgré ces déclarations, le ministère public dans son réquisitoire a déclaré que les faits sont punis par les articles 320 et 320 bis du code pénal a indiqué que le prévenu a mis un peu d’eau dans son vin en insistant toujours sur le fait que c’est la fille qui le provoquait en ôtant ses habits. Alors partant de la matérialité des faits, dit- il, il faut d’abord s’interroger s’il y’a pénétration ou pas. Revenant sur le certificat médical établit le 9 mai par le gynéco, il indique qu’il y’a une suspicion car l’hymen reste toujours intact. Ce qui veut dire selon le parquet, que le délit de viol va devoir sauter. En ce qui concerne la pédophilie, poursuit-il, il reste incontestable car la culotte qui était baissé n’a pas été nié ni par la victime ni par le prévenu. Pour cela, le ministère public a demandé au tribunal de le déclarer coupable et de le condamner à 6 ans ferme. Un réquisitoire que la défense a trouvé exagéré, tout en plaidant la relaxe pure et simple out tout au moins au bénéfice du doute car ayant la certitude que son client est bel et bien innocent. Finalement, le tribunal a mis l’affaire en délibéré jusqu’au 26 prochain.

Ngonesaliou Diop ledakarois. Net



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →