logo
 

ACCUSE DE VIOL ET PEDOPHILIE SUR UNE FILLE DE 8 ANS
Le père de famille pervers encourt la peine de 6 ans de prison

26/06/2017

Né en 1969, et père de 7 enfants, Baye Babou risque de passer six longues années en prison. Entre ses dénégations et ses tergiversations, il y’a de l’autre côté, une fille de 8 ans, très pointue et fidèle dans sa narration des faits.

C’est avec un grand pincement au cœur que la dame K. Fall qui est la mère adoptive de la victime, s’est présentée au commissariat de Sangalkam, pour déposer plainte contre le sieur B. Ndiaye allias baye Babou pour viol et pédophilie. Une affaire qui a été jugée hier devant le tribunal des flagrants délits. Les faits se sont déroulés le jeudi 5 mai dernier au quartier de Keur Ndiaye Lo Ndiaye ou la dame Fall a surpris la fillette entrain de remettre sa culotte. Tout de suite, son attention a été attirée par la mine déconfite de cette dernière. Craignant le pire, elle l’a pressé de questions. C’est ainsi que cette dernière, après quelques minutes d’hésitation, lui a tout raconté. A l’enquête préliminaire comme à la barre, la dame a expliqué que le jour des faits, elle s’était absenté quelques minutes pour aller acheter du « thiouraye ». C’est à son retour dit-elle, vers les coups de 19h qu’elle a surpris Baye Babou tremblé comme une feuille au moment où sa fille F.K était en train de soulever son bas. Là son sang ne fit qu’un tour. Et il faut dire que ses craintes se sont par la suite confirmées avec les confessions de la fille qui lui a raconté dans les détails la scène. Selon la fille de 8ans « c’est au moment où on regardait l’émission de Kouthia show vers les environs de 18h, que je lui ai demandé de me faire écouter le son de Nicolas Sarr. Sur ce, il m’a ordonné de me déshabiller. Des ordres que j’ai exécutés sans piper mot. Alors, sans hésiter, il m’a pris et m’a posé sur lui avant de sortir son pénis pour me le frotter ». Elève en classe de CP, elle ajoute que ce n’est pas la première fois que le sieur Ndiaye qui vient souvent dans leur chambre pour regarder la télé, lui fait des attouchements. « A plusieurs reprises, il a mis son doigt sur mes parties intimes et à chaque fois, lorsqu’il entend les bruits de ma mère, il m’ordonne de me rhabiller et de ne rien dire à ma mère ».

Des propos qui ont étonné le tribunal. En effet, la victime dans ses propos avait noté que le sieur Babou avait l’habitude de faire ses mêmes actes ceci n’étant pas la première fois mais la énième fois. Ce qui a suscité l’émotion dans la salle jusqu’à faire pleurer le père de la victime. Et pour se faire bien conscience, le mis en cause a indiqué que s’il voulait faire ces choses, il le ferait avec la mère de la fille, mais pas avec cette dernière. Malgré ces déclarations, le ministère public dans son réquisitoire a déclaré que les faits sont punis par les articles 320 et 320 bis du code pénal a indiqué que le prévenu a mis un peu d’eau dans son vin en insistant toujours sur le fait que c’est la fille qui le provoquait en ôtant ses habits. Alors partant de la matérialité des faits, dit- il, il faut d’abord s’interroger s’il y’a pénétration ou pas. Revenant sur le certificat médical établit le 9 mai par le gynéco, il indique qu’il y’a une suspicion car l’hymen reste toujours intact. Ce qui veut dire selon le parquet, que le délit de viol va devoir sauter. En ce qui concerne la pédophilie, poursuit-il, il reste incontestable car la culotte qui était baissé n’a pas été nié ni par la victime ni par le prévenu. Pour cela, le ministère public a demandé au tribunal de le déclarer coupable et de le condamner à 6 ans ferme. Un réquisitoire que la défense a trouvé exagéré, tout en plaidant la relaxe pure et simple out tout au moins au bénéfice du doute car ayant la certitude que son client est bel et bien innocent. Finalement, le tribunal a mis l’affaire en délibéré jusqu’au 26 prochain.

Ngonesaliou Diop ledakarois. Net



Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du (...)

Lire l'article →

Malgré la baisse de 10%, l’électricité coûte toujours cher au Sénégal, selon Macky Sall. (...)

Lire l'article →

Amnesty international Sénégal, la Rencontre africaine des droits de l’homme (Raddho) et (...)

Lire l'article →

Après les attaques de Bamako dimanche, des informations des services secrets français (...)

Lire l'article →

Landing Savané est en colère. Le Secrétaire exécutif de And Jef/ Pads authentique a (...)

Lire l'article →

Le nouveau forage construit à Dolly par le programme d’urgence de développement (...)

Lire l'article →

Le directeur des droits et de la protection de l’enfant et des groupes vulnérables, (...)

Lire l'article →

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, (...)

Lire l'article →

Le gouvernement et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) vont entamer (...)

Lire l'article →

Le président de la République, Macky Sall a promis, lundi, de prendre en charge les 3 (...)

Lire l'article →

Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance (...)

Lire l'article →

Les députés ont adopté, lundi à l’unanimité le projet de loi modifiant les articles 75 et (...)

Lire l'article →