logo
 

ROCAMBOLESQUE AFFAIRE DE VIOL :
Le moniteur en pharmacie se faisait passer pour un gynécologue pour violer des filles

26/07/2017

L’homme a de l’imagination mais un crime n’est jamais parfait comme dit l’adage. Ngoye Ba alias Mamadou Ba né en 1976 est vendeur dans une pharmacie de Dakar, Pourtant, l’homme se faisait passer pour un gynécologue pour appréhender sa « proie ».

Attrait devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar., le « gynécologue violeur » est poursuivi pour les chefs d’accusations que sont : administration de substances nuisibles à la santé, usurpation de fonction et viol. Mais pour tous ces délits, Mamadou Ba a osé nier les faits.

Pourtant à en croire une de ses victimes, Mamadou Ba domicilié aux Parcelles Assainies, à l’Unité 26, marie et père de deux enfants et l’homme qui s’est présenté à la barre du tribunal ne font qu’un. Témoignage de Diouma Diatta, étudiante à l’Ecole des Douanes âgée de 26 ans. « Je ne connais pas l’homme. C’est un jour à la descente de l’école que je l’ai rencontré. Il m’a interpellé pour me dire qu’il était gynécologue a l’hôpital Le Dantec. Il m’a par la suite remis son numéro en me demandant de l’appeler si j’ai besoin de ses services. Le 20 mars passé, alors que je ressentais des douleurs je l’ai appelé pour lui dire. Il m’a d’abord conseillé un médicament. Par la suite Il m’a rappelé pour me dire si j’ai pris le médicament. J’ai répondu par l’affirmative. Il m’a par la suite invité à le retrouver chez lui car il avait des médicaments à me proposer », narre l’étudiante.

Et de poursuivre : « arrivée chez lui, il m’a diagnostiquée avant de m’apprendre que mes jours étaient comptés. Il m’a alors injecté un produit qui m’a fait dormir. Il m’a enfermée dans la chambre de 9h du matin à 13h et était sorti. A son retour je lui ai demandé ce qu’il m’avait fait mais il n’a voulu rien me dire », a ajouté la jeune femme qui par ailleurs fait la description de la chambre de son bourreau qui correspond à celle qui a été faite par la police.

Un récit clair et limpide. Pourtant Mamadou Ba lui nie toujours. » je ne connais pas la dame et je ne l’ai jamais rencontrée. Je suis persuadé que c’est un coup monté » a d’emblée déclaré le prévenu.

Qui ajoute : « Elle m’a trouvé chez moi en me demandant de l’eau. J’ai perdu mon téléphone deux semaines avant cette affaire, comment pourrais-je joindre une personne. Surtout que je ne connais pas », s’est-il défendu.

Il faut noter que lors de la perquisition de l’appartement de Ba, un arsenal de produits pharmaceutiques a été saisi par les flics. Des médicaments, des gants, une boîte de préservatifs déjà entamés , des somnifères et autres ont ainsi été mis en scellés par les policiers. Mieux, Il a été révélé dans un certificat médical que la dame Diatta a récemment été pénétrée sexuellement.

Le ministère public dans son réquisitoire, a conseillé aux juges de bien vouloir déclarer coupable le sieur Mamadou Ba pour les délits d’administration de substance nuisible à la santé, de viol et usurpation de fonction et de le condamner à une peine de 10 ans ferme. L’homme a finalement été déclaré coupable et condamné à 2 ans ferme avec une amende de 2 millions.



A l’instant même trois manifestants viennent d’être arrêtés par la police à la place de (...)

Lire l'article →

Selon les dernières informations de Dakaractu, le cortège de Me Abdoulaye Wade, après (...)

Lire l'article →

L’information sur la présence de l’ancienne Première dame gambienne, Zeinab Soumah (...)

Lire l'article →

Le chef de l’Etat, Macky Sall, veut que les citoyens qui n’ont pas pu retirer leurs (...)

Lire l'article →

Les membres de la coalition Mànkoo Taxawu Senegaal ont rencontré ce mardi les (...)

Lire l'article →

Ca commence à chauffer à la Place de l’indépendance. Les policiers ont commencé à larguer (...)

Lire l'article →

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, depuis sa cellule, a apporté la réplique à ses (...)

Lire l'article →

Dans un entretien avec le quotidien spécialisé en lutte Sunu Lamb, le promoteur Aziz (...)

Lire l'article →

La carte d’identité nationale biométrique ou rien. Abdoulaye Wade ne veut rien savoir de (...)

Lire l'article →

C’est l’adjoint du président du jury « 1091 » du centre de l’établissement Immaculée (...)

Lire l'article →

Les mourides célèbrent le 12 prochain le Magal de Darou Salam, qui marque le retour au (...)

Lire l'article →