logo
 

ROCAMBOLESQUE AFFAIRE DE VIOL :
Le moniteur en pharmacie se faisait passer pour un gynécologue pour violer des filles

25/02/2017

L’homme a de l’imagination mais un crime n’est jamais parfait comme dit l’adage. Ngoye Ba alias Mamadou Ba né en 1976 est vendeur dans une pharmacie de Dakar, Pourtant, l’homme se faisait passer pour un gynécologue pour appréhender sa « proie ».

Attrait devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar., le « gynécologue violeur » est poursuivi pour les chefs d’accusations que sont : administration de substances nuisibles à la santé, usurpation de fonction et viol. Mais pour tous ces délits, Mamadou Ba a osé nier les faits.

Pourtant à en croire une de ses victimes, Mamadou Ba domicilié aux Parcelles Assainies, à l’Unité 26, marie et père de deux enfants et l’homme qui s’est présenté à la barre du tribunal ne font qu’un. Témoignage de Diouma Diatta, étudiante à l’Ecole des Douanes âgée de 26 ans. « Je ne connais pas l’homme. C’est un jour à la descente de l’école que je l’ai rencontré. Il m’a interpellé pour me dire qu’il était gynécologue a l’hôpital Le Dantec. Il m’a par la suite remis son numéro en me demandant de l’appeler si j’ai besoin de ses services. Le 20 mars passé, alors que je ressentais des douleurs je l’ai appelé pour lui dire. Il m’a d’abord conseillé un médicament. Par la suite Il m’a rappelé pour me dire si j’ai pris le médicament. J’ai répondu par l’affirmative. Il m’a par la suite invité à le retrouver chez lui car il avait des médicaments à me proposer », narre l’étudiante.

Et de poursuivre : « arrivée chez lui, il m’a diagnostiquée avant de m’apprendre que mes jours étaient comptés. Il m’a alors injecté un produit qui m’a fait dormir. Il m’a enfermée dans la chambre de 9h du matin à 13h et était sorti. A son retour je lui ai demandé ce qu’il m’avait fait mais il n’a voulu rien me dire », a ajouté la jeune femme qui par ailleurs fait la description de la chambre de son bourreau qui correspond à celle qui a été faite par la police.

Un récit clair et limpide. Pourtant Mamadou Ba lui nie toujours. » je ne connais pas la dame et je ne l’ai jamais rencontrée. Je suis persuadé que c’est un coup monté » a d’emblée déclaré le prévenu.

Qui ajoute : « Elle m’a trouvé chez moi en me demandant de l’eau. J’ai perdu mon téléphone deux semaines avant cette affaire, comment pourrais-je joindre une personne. Surtout que je ne connais pas », s’est-il défendu.

Il faut noter que lors de la perquisition de l’appartement de Ba, un arsenal de produits pharmaceutiques a été saisi par les flics. Des médicaments, des gants, une boîte de préservatifs déjà entamés , des somnifères et autres ont ainsi été mis en scellés par les policiers. Mieux, Il a été révélé dans un certificat médical que la dame Diatta a récemment été pénétrée sexuellement.

Le ministère public dans son réquisitoire, a conseillé aux juges de bien vouloir déclarer coupable le sieur Mamadou Ba pour les délits d’administration de substance nuisible à la santé, de viol et usurpation de fonction et de le condamner à une peine de 10 ans ferme. L’homme a finalement été déclaré coupable et condamné à 2 ans ferme avec une amende de 2 millions.



03/01/2017

Chrono J-12

Selon un rapport de l’Institut national d’études démographiques (Ined), la population (...)

Lire l'article →

Condamné à 2 ans d’emprisonnement dont 6 mois ferme et à une amende de 25 millions FCFA (...)

Lire l'article →

Pour bien gérer le pays et répondre aux attentes des populations, « le président doit (...)

Lire l'article →

Après la lettre ouverte du magistrat Ibrahima Hamidou Dème, adressée au chef de l’Etat, (...)

Lire l'article →

Pour prévenir les nombreux accidents de la route et réduire de manière considérable le (...)

Lire l'article →

Belle moisson du service régional du commerce de Dakar dont les responsables ont (...)

Lire l'article →

Le corps sans vie d’un homme a été retrouvé, hier, au cimetière de Soumbédioune, en fin (...)

Lire l'article →

Au moment où le débat sur le maintien ou non du franc CFA fait rage, l’ambassadeur de la (...)

Lire l'article →

Le président du parti Rewmi, Idrissa Seck s’est rendu hier à Saint-Louis au chevet du (...)

Lire l'article →

On connait l’identité des douaniers qui ont tiré et atteint mortellement par balle le (...)

Lire l'article →

Entre l’actuel chef de l’État, né après les Indépendances, et son prédécesseur, plus de 90 (...)

Lire l'article →

La jeune responsable de l’Apr Marème Thiam Babou sera entendue ce jeudi à la gendarmerie (...)

Lire l'article →