logo
 

Litige foncier de Ouakam
Le Gouverneur de Dakar donne raison à Mbackiou Faye

22/07/2017

Suite et certainement pas fin dans l’affaire du litige foncier qui oppose les populations de Ouakam, notamment les jeunes réunis au sein du Cadre de concertation et de défense des intérêts exclusifs de Ouakam, à l’homme d’affaires Mbackiyou Faye.
Les deux parties étaient, samedi, chez le gouverneur de Dakar pour une séance de conciliation. Sauf que ce qui est sorti de cette réunion à huis clos n’est absolument pas favorable aux Ouakamois qui se battent contre la spoliation de leurs terres.
En effet, le gouverneur Mouhamed Fall, fort de la pile de documents présentés par Mbackiyou Faye et qui atteste qu’il est bel et bien le propriétaire des terrains objets du litige, a tranché en sa faveur.
Selon lui, le promoteur est dans ses droits, puisqu’il détient un titre foncier. Et cela depuis 2007. « Le titre foncier de Mbackiyou Faye qui a été posé sur la table a connu tous les éclairages. C’est un titre foncier qui a été créé depuis 2007 et nous ne pouvons pas empêcher à un propriétaire de jouir de son bien. Donc, ceux qui se sont installés sur ce site, ont commencé à morceler, à poser des onglets - et même une parcelle a été vendue - ont posé des actes graves. On ne pouvait pas laisser passer », a expliqué le gouverneur qui avait en face de lui les représentants de Ouakam, dont des dignitaires lébous de rang, en particulier trois des quatre Jaraaf de Ouakam. Le Jaraaf Youssou N’doye qui est au centre du conflit ayant, lui, brillé par son absence à cette rencontre.
N’empêche, les notables lébous qui étaient avec les jeunes du village ont pris acte et vont se retrouver pour apprécier. D’autant plus qu’au terme de la réunion, le gouverneur Mouhamed Fall a annoncé la mise en place d’un Comité régional de suivi des questions foncières. Et cela, avant la fin du mois de mai. Ce Comité devra faire l’état des lieux, sur la base d’un rapport du Directeur régional du Cadastre et aura pour mission de trouver des solutions. L’autorité administrative qui regrette les affrontements nés de ce litige foncier, la semaine dernière, à Ouakam entre les jeunes et les forces de l’ordre, promet de les aider par des solutions alternatives. Car, d’après lui, il est impératif de créer des espaces de dialogue et de concertation pour parer ce genre de situation.
Le Populaire



L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 (...)

Lire l'article →

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du (...)

Lire l'article →

Malgré la baisse de 10%, l’électricité coûte toujours cher au Sénégal, selon Macky Sall. (...)

Lire l'article →

Amnesty international Sénégal, la Rencontre africaine des droits de l’homme (Raddho) et (...)

Lire l'article →

Après les attaques de Bamako dimanche, des informations des services secrets français (...)

Lire l'article →

Landing Savané est en colère. Le Secrétaire exécutif de And Jef/ Pads authentique a (...)

Lire l'article →

Le nouveau forage construit à Dolly par le programme d’urgence de développement (...)

Lire l'article →

Le directeur des droits et de la protection de l’enfant et des groupes vulnérables, (...)

Lire l'article →

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, (...)

Lire l'article →

Le gouvernement et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) vont entamer (...)

Lire l'article →

Le président de la République, Macky Sall a promis, lundi, de prendre en charge les 3 (...)

Lire l'article →

Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance (...)

Lire l'article →