logo
 

Burkina Faso
Le général Diendiéré s’impose par les armes

27/07/2017

Ancien chef d’état-major particulier du président déchu Blaise Compaoré, Gilbert Diendiéré, 55 ans, a été proclamé président, ce 17 septembre, par les putchistes. Depuis mercredi, des militaires retiennent en otage Michel Kafando, chef de l’Etat de transition, et son gouvernement

Le putsch a un visage. Comme le supputait une bonne partie de la presse burkinabé, c’est celui du général Gilbert Diendiéré. “Dans plusieurs communiqués lus à la télévision nationale ce 17 septembre 2015 aux environs de 9 h 24, le général de brigade Gilbert Diendiéré, ancien chef d’état-major particulier de l’ex-président Blaise Compaoré, a été proclamé président du Conseil national de la démocratie, qui a pris le pouvoir”, écrit Burkina24 sur son site.



Jean-Pierre Senghor, ancien coordonnateur du Programme des domaines agricoles (...)

Lire l'article →

Leur rôle est central dans le processus électoral. Leur mission consiste à surveiller et (...)

Lire l'article →

Après un silence lancinant suite à son limogeage, l’ancien ministre de l’Energie et des (...)

Lire l'article →

La saisine du Conseil constitutionnel par le chef de l’Etat pour permettre aux (...)

Lire l'article →

Ousmane Paye n’a pas démissionné. L’ambassadeur du Sénégal au Canada a été démis de ses (...)

Lire l'article →

L’opposition ne cédera rien au président Macky Sall, pour le scrutin de dimanche (...)

Lire l'article →

Le Conseil constitutionnel ne peut pas se déclarer incompétent. Selon Mamadou Aliou (...)

Lire l'article →

Encore un braquage en plein jour. Après l’agence de Liberté VI, le Crédit Mutuel du (...)

Lire l'article →

Plus de 5 millions de cartes ont été éditées par la Direction de l’automatisation du (...)

Lire l'article →

De violents affrontements ont éclaté entre militants de l’Alliance pour la république (...)

Lire l'article →

Le Comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (...)

Lire l'article →

A l’instant même trois manifestants viennent d’être arrêtés par la police à la place de (...)

Lire l'article →