logo
 

Le conseil des présidents de Télé-Ecole installé
Le conseil des présidents de Télé-Ecole a été...

11/12/2016

Le conseil des présidents de Télé-Ecole a été installé ce jeudi. Ce conseil constitue l’organe central d’orientation de cette télévision éducative à but non lucratif fondé par Assane Mboup, expert formateur en Communication et Management. Avec des membres très expérimentés dans le domaine, Télé-Ecole est un médium exclusivement consacré au service de l’éducation et de la formation pour accompagner les efforts qualitatifs et quantitatifs de l’Etat dans ce secteur primordial qu’est l’éducation.

Après plus de deux ans de lancement du concept et de déploiement des applications mobiles de Télé-Ecole, l’heure est venue de constater que les conclusions des assises Nationales de l’Education est favorable à l’ouverture de cette télé. D’où le soutien du chimiste Abdou Salam Sall, ancien recteur a l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, président de la Commission nationale de l’éducation et de la formation. « Je suis là pour aider cette initiative qui est Télé-Ecole car ça recouvre les orientations qu’on avait fixé au niveau des assises de l’éducation et de la formation. D’abord que les citoyens s’engagent pour un meilleur développement de l’école sénégalaise. Ce qui est le cas avec un promoteur privé qui a créé une télévision dédiée uniquement à l’éducation. On avait fait un plaidoyer pour la place de l’éducation dans les médias. J’aide à la mise en oeuvre de cette idée, parce que nous pensons que l’éducation, ce n’est pas seulement l’école, les médias peuvent jouer un rôle extrêmement important », déclare l’ancien Recteur de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

« Nous avons choisi de dépersonnaliser la procédure, pour éviter qu’on dise que c’est M. Mboup qui a une télé. Parce qu’une télé, en fait collective, d’utilité publique, ne peut être assimilée à un nom. C’est pourquoi nous avons dit que c’est pour tout le monde et aujourd’hui nous avons installé un conseil de président et ce conseil a pour but d’encadrer dans les domaines de prédilection. C’est un conseil bénévole, mais surtout d’experts, de spécialistes reconnus et de renom », a expliqué le fondateur de cette télévision animée par des élèves et des étudiants.

« Quand on dit que les élèves font le grand JT, ils doivent savoir comment le présenter, ils ont besoin d’accompagnement. C’est pour cela qu’on a fait appel au doyen Sada Kane, journaliste consultant, pour gérer le poste de président de la commission communication et médias. Pour que quand les jeunes présentent leur JT qu’on sache qu’il y’a une figure derrière. De la même façon vous allez voir d’autres personnalités comme le professeur Abdou Salam Sall. Pour nous le choix n’est pas gratuit ».

Etant la première télévision éducative de l’Afrique de l’ouest et basée au Sénégal, Télé-Ecole a déroulé sa phase de test, pendant plus de deux ans, avec le lancement de la plateforme Iptv (tout en numérique). Avec l’avènement de la Tnt, les membres de la télé ont espoir que les différentes autorités de l’Etat du Sénégal, dans une approche collaborative au service de l’Education, ainsi que le Contan (Comité national de pilotage de la transition de l’analogie vers le numérique) attribueront un canal de diffusion à cette télévision 100% éducation à but non lucratif dotée des dernières technologies de production.

VOICI LA LISTE DE CONSEIL DES PRESIDENTS DE TELE ECOLE

PDF - 104.1 ko


Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →