logo
 

Sédhiou
Le Conseil départemental au chevet des ambulants

23/09/2017

Après les tailleurs qui ont reçu un chèque de cinq (5) millions pour la construction et l’équipement d’une mercerie régionale, c’est au tour des marchands ambulants et des femmes en situation de handicap, de recevoir des mains du président du Conseil départemental, un appui financier.
Si les premiers ont reçu un chèque de deux millions pour s’établir dans le commerce régulier, les autres ont droit à une enveloppe de cinq cent mille devant leur permettre de s’insérer dans la vie active. En soutenant ainsi les petits entrepreneurs et les personnes vulnérables, le président du Conseil départemental, Boubacar Biaye, entend ainsi vaincre la précarité et booster l’économie locale.



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →