logo
 

Référendum :
Le Cnra met en garde la Rts contre « l’ostracisme du courant du Non »

03/12/2016

Sénégal7 - Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel a constaté, dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Seneweb, que « de nombreux médias sont en train de rompre l’équilibre entre les courants, pour des raisons purement pécuniaires, en diffusant de la publicité politique payante au profit principalement du “Courant du Oui” et que “la Rts persiste dans l’ostracisme du ‘Courant du Non’.
Babacar Touré et cie rappellent que conformément à l’article L 61 du code électoral, ‘durant la période des trente (30) jours précédant la campagne électorale, est interdite toute propagande déguisée ayant pour support les médias nationaux publics ou privés”. Sont considérées comme des actes de propagande électorale déguisée “les manifestations ou les déclarations publiques de soutien à un candidat ou à un parti politique ou coalition de partis politiques faites directement ou indirectement par toute personne ou association ou groupement de personnes quelle qu’en soit la qualité, nature ou caractère” ainsi que “les visites et tournées à caractère économique, social ou autrement qualifié, effectuées par toutes autorités de l’État sur le territoire national et qui donnent lieu à de telles manifestations ou déclarations”.
Dans la perspective de l’ouverture officielle de la campagne prévue ce samedi 12 mars 2016 à zéro heure, le Cnra appelle “les médias privés, tous supports confondus, à éviter la discrimination par l’argent qui pourrait porter un lourd préjudice au traitement équitable et équilibré des activités des courants reconnus”. Elle demande également à la Rts et les médias publics, à respecter les droits reconnus aux parties prenantes au processus électoral à un égal accès aux médias du service public.
Le Cnra rappelle que conformément à l’article L 61 du Code électoral, pendant la période électorale, est interdite l’utilisation à des fins de propagande de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse, de la radiodiffusion et de la télévision.
“Les médias publics ou privés de l’audiovisuel, de la presse écrite ou utilisant tout autre support qui traitent de la campagne sont tenus au respect rigoureux des règles d’équité et d’équilibre dans le traitement des activités des courants pendant la campagne électorale”, note le Cnra qui compte veiller au respect strict de ces dispositions.



La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →

Le député Moustapha Cissé Lô recommande une commission d’enquête parlementaire « pour (...)

Lire l'article →

La Tunisie, candidate à l’organisation du prochain sommet de la Francophonie en 2018, (...)

Lire l'article →

Les éleveurs du Sénégal avaient pris l’engagement de payer la caution de Macky Sall pour (...)

Lire l'article →

Le débat sur le franc Cfa et la nécessité de création d’une monnaie sous régionale propre, (...)

Lire l'article →

En Côte d’Ivoire, quinze jours après sa suspension le procès de Simone Gbagbo va (...)

Lire l'article →

Un conseil interministériel sur le démarrage de la campagne de commercialisation de (...)

Lire l'article →

C’est l’un des thèmes clés du sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Madagascar : « (...)

Lire l'article →