logo
 

Le « caricaturiste » de Serigne Touba rompt le silence

24/09/2017

Cinq mois après, Damien Glez parle de la caricature de Serigne Touba. Accroché par l’Observateur au Burkina Faso où il vit, le franco-burkinabé a réitéré ses regrets. Le caricaturiste fait savoir qu’il ne voulait pas la croyance des uns et des autres. “Mon intention n’était pas d’attaquer quelqu’un. La dimension du tollé m’a surpris. Sinon, je m’attendais à ce que ça grattouille un peu les gens, puisque je le savais et je l’ai même dit à la rédaction, que je pourrai faire une version où il n’y aurait pas Cheikh Ahmadou Bamba, parce que le dessin ne portait pas sur le Cheikh”, s’explique-t-il dans les colonnes de l’Observateur. Si nombreux sont les disciples du Cheikh qui ne lui ont pas pardonné cette “erreur”, Damien Glez croit dur comme fer que le fondateur du mouridisme l’aurait excusé. Une conviction qu’il dit tirer d’une conversation avec une “sommité islamique”. Un dégât collatéral ? Cette caricature qui a soulevé l’ire de la communauté musulmane du Sénégal est ce qu’on appelle un dégât collatéral. Car, comme il le dit, son article ne parlait pas de Cheikh Ahmadou Bamba. Le dessinateur s’intéressait plutôt au fameux sac de Waly Seck et des conclusions que certains en ont faites, en soupçonnant l’artiste de plaider la cause des homosexuels. Il a dessiné un homme portant un caftan, en face un autre qui se demande si son vis-à-vis ne porte pas une robe… Des manifestations ont été organisées à Dakar et dans les régions pour dénoncer une tentative de souiller l’image du mouridisme. Même le porte-parole du Khalif Général des mourides a fait une sortie pour remonter les bretelles à Jeune Afrique mais aussi pour calmer les esprits.



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →