logo
 

Le « caricaturiste » de Serigne Touba rompt le silence

23/01/2017

Cinq mois après, Damien Glez parle de la caricature de Serigne Touba. Accroché par l’Observateur au Burkina Faso où il vit, le franco-burkinabé a réitéré ses regrets. Le caricaturiste fait savoir qu’il ne voulait pas la croyance des uns et des autres. “Mon intention n’était pas d’attaquer quelqu’un. La dimension du tollé m’a surpris. Sinon, je m’attendais à ce que ça grattouille un peu les gens, puisque je le savais et je l’ai même dit à la rédaction, que je pourrai faire une version où il n’y aurait pas Cheikh Ahmadou Bamba, parce que le dessin ne portait pas sur le Cheikh”, s’explique-t-il dans les colonnes de l’Observateur. Si nombreux sont les disciples du Cheikh qui ne lui ont pas pardonné cette “erreur”, Damien Glez croit dur comme fer que le fondateur du mouridisme l’aurait excusé. Une conviction qu’il dit tirer d’une conversation avec une “sommité islamique”. Un dégât collatéral ? Cette caricature qui a soulevé l’ire de la communauté musulmane du Sénégal est ce qu’on appelle un dégât collatéral. Car, comme il le dit, son article ne parlait pas de Cheikh Ahmadou Bamba. Le dessinateur s’intéressait plutôt au fameux sac de Waly Seck et des conclusions que certains en ont faites, en soupçonnant l’artiste de plaider la cause des homosexuels. Il a dessiné un homme portant un caftan, en face un autre qui se demande si son vis-à-vis ne porte pas une robe… Des manifestations ont été organisées à Dakar et dans les régions pour dénoncer une tentative de souiller l’image du mouridisme. Même le porte-parole du Khalif Général des mourides a fait une sortie pour remonter les bretelles à Jeune Afrique mais aussi pour calmer les esprits.



03/01/2017

Chrono J-12

Au rythme où vont les choses en Gambie, les Etats-Unis craignent le chaos. En effet, (...)

Lire l'article →

Préserver le droit à l’éducation des 4 mille élèves gambiens refugiés dans la région du (...)

Lire l'article →

Le secteur privé sénégalais ne rayonne pas. Il est composé à 90% de PME, qui ne (...)

Lire l'article →

Une partie du personnel du défunt journal Le Populaire a déposé une plainte contre Bara (...)

Lire l'article →

Quatre personnes étaient présentes, ce lundi 16 janvier 2017, sur les lieux de (...)

Lire l'article →

Le célèbre homme d’affaire nigérien, Ali Dangote, va lancer, à Lagos, d’une usine de (...)

Lire l'article →

Le Sénégal et la Mauritanie produiront du gaz en 2021 à partir d’un gisement qui se situe (...)

Lire l'article →

Les circonstances de la libération de Karim Wade intriguent ses proches et membres du (...)

Lire l'article →

Depuis dimanche dernier, le drapeau de la Guinée flotte sur le village de Diaka, près (...)

Lire l'article →

i le Sénégal a battu (2-0) la Tunisie, ce dimanche, c’est grâce à deux buts de Sadio Mané (...)

Lire l'article →

Face aux médiateurs de la Cedeao, Yahya Jammeh a déliré pendant deux heures de temps (...)

Lire l'article →

Adama Barrow est en deuil. Il vient de perdre son garçon de 8 ans. L’information, qui (...)

Lire l'article →