logo
 

La stratégie de l’État pour saboter la marche de l’opposition

26/07/2017

L’État n’a pas encore autorisé la marche de l’opposition, prévue le 14 octobre prochain. Mais il n’a manifestement pas trop d’autre choix que de donner son aval. Le Front Mankoo wattu Senegaal clamant qu’il marchera avec ou sans autorisation.

Du coup, il cherche à saboter la marche en usant de subterfuges : les députés sont convoqués le même jour pour le renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale. Mamadou Diop Decroix, secrétaire général d’AJ/Pads, assure n’avoir pas reçu une convocation dans ce sens. « Mais si cette information est avérée, indique-t-il, c’est que le pouvoir a pris cette décision en toute connaissance de cause. Mais dans tous les cas, il nous sera difficile de changer la date du 14 octobre. » (Source : Wal fadjri)



A l’instant même trois manifestants viennent d’être arrêtés par la police à la place de (...)

Lire l'article →

Selon les dernières informations de Dakaractu, le cortège de Me Abdoulaye Wade, après (...)

Lire l'article →

L’information sur la présence de l’ancienne Première dame gambienne, Zeinab Soumah (...)

Lire l'article →

Le chef de l’Etat, Macky Sall, veut que les citoyens qui n’ont pas pu retirer leurs (...)

Lire l'article →

Les membres de la coalition Mànkoo Taxawu Senegaal ont rencontré ce mardi les (...)

Lire l'article →

Ca commence à chauffer à la Place de l’indépendance. Les policiers ont commencé à larguer (...)

Lire l'article →

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, depuis sa cellule, a apporté la réplique à ses (...)

Lire l'article →

Dans un entretien avec le quotidien spécialisé en lutte Sunu Lamb, le promoteur Aziz (...)

Lire l'article →

La carte d’identité nationale biométrique ou rien. Abdoulaye Wade ne veut rien savoir de (...)

Lire l'article →

C’est l’adjoint du président du jury « 1091 » du centre de l’établissement Immaculée (...)

Lire l'article →

Les mourides célèbrent le 12 prochain le Magal de Darou Salam, qui marque le retour au (...)

Lire l'article →