logo
 

La stratégie de l’État pour saboter la marche de l’opposition

11/12/2016

L’État n’a pas encore autorisé la marche de l’opposition, prévue le 14 octobre prochain. Mais il n’a manifestement pas trop d’autre choix que de donner son aval. Le Front Mankoo wattu Senegaal clamant qu’il marchera avec ou sans autorisation.

Du coup, il cherche à saboter la marche en usant de subterfuges : les députés sont convoqués le même jour pour le renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale. Mamadou Diop Decroix, secrétaire général d’AJ/Pads, assure n’avoir pas reçu une convocation dans ce sens. « Mais si cette information est avérée, indique-t-il, c’est que le pouvoir a pris cette décision en toute connaissance de cause. Mais dans tous les cas, il nous sera difficile de changer la date du 14 octobre. » (Source : Wal fadjri)



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →