logo
 

La prison de Rebeuss réhabilitée

24/05/2017

L’Etat du Sénégal est plus que jamais engagé dans l’amélioration des conditions de détention au Sénégal. En effet, il vient de dégager d’importants moyens pour la réception des travaux de réhabilitation de la maison d’arrêt de Rebeuss de Dakar. L’annonce a été faite par le garde des sceaux, ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, qui présidé ce 9 mai la cérémonie de réception des travaux à Rebeuss.
« L’humanisation des conditions de détention, qui est l’autre nom que l’on peut donner à la préservation de droits économiques et sociaux des détenus, constitue l’une des orientations les plus marquantes de la politique pénitentiaire définie par le Président de la République, Macky Sall », a déclaré le garde des Sceaux, Me Sidiki Kaba.
Selon le ministre de la Justice ajoute qu’ils ont décidé pour la première fois depuis l’indépendance du Sénégal de construire coup sur coup, deux maisons d’arrêt et de correction à Sebikotane, sur le budget national, de construire une école nationale d’administration pénitentiaire, la première en Afrique de l’Ouest, de relever l’indemnité de prise en charge alimentation et sanitaire du détenu de 635 frs à 1000 frs avec pour objectif de l’amener à 1400 FCFA.
"Ces travaux ont concerné plusieurs secteurs qui concourent tous à une bonne administration du service public pénitentiaire. Il s’agit de l’amélioration et du renforcement de la sécurité à l’extérieur comme à l’intérieur. Le périmètre extérieur a été débarrassé des occupations irrégulières, réhabilité et renforcé par un dispositif en béton armé pour protéger la prison de toutes les menaces. Le périmètre intérieur a vu, quant à lui, la mise en place d’un scanner et d’un portique de détection de dernière génération qui permettent actuellement de passer au peigne fin les personnes et les objets pénétrant dans l’établissement », a soutenu le colonel Daouda Diop, directeur de l’Administration pénitentiaire.
Et de poursuivre : « la mise en place d’un système progressif de gestion de la circulation des personnes à l’intérieur par le biais de trois sacs de contrôle complète le dispositif de sécurité. Une nouvelle salle d’attente a été créée pour l’accueil des personnes âgées, des femmes en état de grossesse et celle qui allaitent. L’ancienne salle d’attente a été entièrement réhabilitée et équipée d’une nouvelle sonorisation, les deux salles d’avocat ont aussi été réhabilitées et équipées. La construction de novelles toilettes au niveau des cours de promenade et enfin la construction d’une chambre froide de 22m3 ».
"Ces travaux ont permis de prendre en charge les besoins de plusieurs catégories de détenus et de créer certaines commodités que nous considérons comme vitales dans nos domiciles, mais dont certains détenus étaient jusque-là privés », a conclu Sidiki Kaba, garde des sceaux, ministre de la justice.



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →